Cour d' Appel du Hainaut : quatre ans de prison avec sursis pour un policier corrompu

Illustration
Illustration - © Pixabay

La quatrième chambre correctionnelle de la Cour d'Appel du Hainaut a prononcé, ce mercredi 18 novembre, une peine de quatre ans de prison assortie d'un sursis pour ce qui excède la détention préventive, contre un ancien policier qui était poursuivi pour corruption passive, faux et violation du secret professionnel.

Le policier, alors actif dans une zone du Hainaut, avait rédigé de faux procès-verbaux et de fausses attestations en faveur d'un gitan, actif dans le trafic de voitures volées, contre rémunérations.

Couvert de dettes

Le policier était couvert de dettes et il avait caché ses problèmes, préférant être corrompu par un citoyen qui trempait dans une activité criminelle.  Il a été obligé de démissionner de la police.

Le Procureur fédéral avait demandé à la cour de marquer le coup, regrettant de voir des policiers impliqués, de plus en plus, dans des dossiers liés à la grande criminalité, ajoutant qu'il ne pouvait tolérer ce genre de comportements au sein des autorités policières et judiciaires.

La Cour a prononcé une lourde peine mais a accordé un sursis à l'ancien policier qui n'avait aucun antécédent judiciaire. Elle s'est opposée à la mesure de faveur plaidée par la défense.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK