"Correspondances" au Val Saint-Lambert

Nicky Depasse est journaliste littéraire. Elle est active dans plusieurs médias. Actuellement, elle écrit son premier roman et nous livre des émotions littéraires qui ont touché l'artiste-plasticien.

Une interrogation me courtise :
« De quelle prison aimerais-je me libérer ? »
Il y a tant de murs, de miroirs sans tain.
Ma pensée s'écoule vers toi, ruisselante de mille choses.
Je dépose mes regards partout sur ton absence.

(Nicky Depasse)


Wado, lui, est l'artiste authentique qui ne se soucie pas des modes. Il peint comme il respire et nous livre des toiles « explosives » et fortes devant lesquelles nous nous sentons fragiles comme le cristal du Val.
Ses portraits sombres et colorés surgissent de son imagination. Comme la pieuvre crache de l'encre si elle se sent menacée, Wado jette la peinture sur la toile, expulse son « moi » et trouve son équilibre entre les pulsions et la réalité.
Wado exprime le mal-être de notre monde, mais non sans lueur d'espoir. Il crée des uvres qui sont comme des hymnes à la liberté et qui nous délivrent de nos démons. Son regard sur le monde nous incite à la prudence et à la vigilance et c'est là qu'il faut saisir tout le sens moral de sa démarche.
Wado est un grand peintre dont le nom restera gravé dans l'histoire de l'art d'aujourd'hui.  Il présente ses uvres de Paris à Milan en passant par Barcelone et Luxembourg. En décembre 2010, il sera l'invité du Palais des Papes d'Avignon aux côtés d'artistes de renommée internationale telle Robert Combas, Daniel Buren ou encore Christo.
Vous m'avez compris, c'est de la vraie peinture qui est à voir au Val Saint-Lambert. Courrez-y afin de vous imprégner de toute l'énergie que dégagent les uvres de cet artiste de notre temps.

Jusqu'au 20 avril 2010 à l'Espace muséal du Val Saint-Lambert, Esplanade du Val à Seraing.             
Tous les jours de 10 à 17h jusqu'au 20 avril 2010.


Alain Bronckart

alainbronckart@passeurdart.be 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK