Les éboueurs poursuivent les collectes pendant le Coronavirus : Des "Merci" à la place des coups de klaxon"

Parmi les services essentiels à la population qui doivent se poursuivre, il y a, bien sûr, le ramassage des déchets. Dans les différentes intercommunales du pays, on doit composer avec l’absentéisme qui augmente. Certaines collectes sélectives sont supprimées. Ce n’est pas le cas pour l’instant chez Tibi, l’intercommunale de gestion de déchets de la région de Charleroi.

" Pour l’instant, nous avons le personnel nécessaire pour assurer toutes les tournées, précise Philippe Teller, le directeur général de Tibi. Des mesures spécifiques d’adaptation du travail et d’hygiène ont été prises. Je tiens aussi à saluer le professionnalisme de tous nos agents qui assument leur travail. "

Sur le terrain, pas mal de petites choses ont changé. Les gens sont confinés chez eux et donc, passent le temps. Ils trient, rangent et donc le volume des poubelles à ramasser a considérablement augmenté depuis quelques jours.

L’autre conséquence, c’est l’accueil réservé aux agents de Tibi : "Finis les coups de klaxon, les énervements derrière mon camion, témoigne Jamel Demeure au volant de son camion dans les rues de Mont-sur-Marchienne. A la place, on reçoit des petits mots d’encouragements, de remerciements et puis aussi des dessins. Dans plusieurs communes on a même été applaudis par des habitants. "

Le quotidien de Raziye Dogan, habituellement affectée à un Recypark, a lui aussi changé. " Comme mon parc est fermé depuis le début du confinement, j’ai été réaffectée à la collecte des sacs bleus avec une nouvelle équipe. Il n’y a pas de femmes en général sur les tournées de ramassage. Mais à situation exceptionnelle… Ça me plaît et cela se passe très bien pour l’instant "

 

Ce mercredi, le taux d’absentéisme chez Tibi est de 10% environ. A peine plus élevé que la normale. " Pour l’instant, pas de pénurie de personnel, se félicite Philippe Teller, mais rien ne dit que nous n’allons pas être confrontés à ce problème dans les jours, les semaines qui viennent. Il faudra sans doute alors adapter nos tournées. "

Une adaptation des tournées qui est déjà d’application dans d’autres zones, comme à Mons ou dans le Brabant wallon. Là-bas, l’absentéisme dans certaines intercommunales est tel que les collectes de papier et/ou PMC sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, du côté de Tibi, on lance aussi un appel au civisme des citoyens. " Depuis le début de la crise, on constate que pas mal de gens jettent leurs mouchoirs utilisés dans les poubelles à papier, regrette Francoise Lardeneoy, la porte-parole de Tibi. C’est interdit depuis toujours mais en cette période particulière, c’est en plus très dangereux. Il faut les emballer et les mettre dans la poubelle grise pour éviter toute contamination. Il y va de la santé de nos agents qui sont en première ligne. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK