Coronavirus : ouverture du parc animalier à Han-sur-Lesse, les grottes devront attendre

Coronavirus: ouverture du parc animalier à Han-sur-Lesse, les grottes devront attendre
4 images
Coronavirus: ouverture du parc animalier à Han-sur-Lesse, les grottes devront attendre - © KOHLER

Le Domaine des Grottes de Han ouvre à nouveau ses portes dès ce jeudi de l’Ascension. Une ouverture partielle et avec une organisation des lieux remaniée. La naissance de 6 louveteaux arctiques devrait donner un coup de fouet au nombre de visiteurs.

Suite aux décisions du gouvernement autorisant l’ouverture des parcs animaliers, le Domaine des Grottes de Han va à nouveau ouvrir son parc animalier.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


Et cette bonne nouvelle n’arrive pas seule, 6 jeunes louveteaux arctiques ont vu le jour il y a un mois et ils devraient être l’attraction principale pour des visiteurs qui n’ont pas foulé ces allées depuis longtemps : "Nous avons vu les premiers signes et l’agitation autour de la tanière de la part des adultes. Puis la mère a disparu et nous en avons conclu qu’ils devaient être nés", explique Anthony Kolher, directeur adjoint du parc.

Toute l’équipe de soigneurs s’est mobilisée pour attraper les jeunes louveteaux juste avant la réouverture afin de les vacciner et les vermifuger mais c’était peine perdue, les petits sont restés bien cachés au fond de leur tanière dont un petit éboulement (sans danger) empêchait l’accès.

Juste le parc, pas les grottes

Le parc animalier, et ses 250 hectares, va donc à nouveau être accessible mais pour respecter les mesures sanitaires, l’accueil a été complètement modifié et déplacé : "C’était trop exigu dans le bâtiment classique donc nous avons fait ériger des containers temporaires pour la billetterie et avons donc en conséquence modifié les départs pour les différentes visites. Nous avons mis une tente avec des barrières pour le temps d’attente et des codes couleurs pour bien comprendre où se rendre que l’on fasse la visite en tram, en Safari-Car ou à pied, explique Brigitte Malou, administratrice déléguée du Domaine des Grottes de Han.

Mais pour pouvoir réaliser ces visites, des séparations physiques ont dû être installées dans les différents véhicules et "du cellophane permet cette distance temporairement en attendant une solution plus durable avec du plexiglas ou des vitres". Par contre, l’accès aux grottes, qui représentent 80% des entrées pour le Domaine, reste, lui, bel et bien interdit jusqu’à nouvel ordre.

Polémique avec l’Horeca de Han-Sur-Lesse

Certains commerçants de la rue principale de Han-sur-Lesse ne sont pas d’accord avec la modification de l’accueil. Le parc envisage depuis longtemps ce remaniement et le déplacement de la billetterie vers l’intérieur du parc plutôt qu’en plein centre de la petite ville.

Ils accusent donc le Domaine des Grottes de Han de profiter du contexte pour réaliser ce projet depuis longtemps envisagé : "Ce sont des aménagements pour une durée maximale de 90 jours contre lesquels nous ne pouvons rien vu qu’ils ne nécessitent pas de permis, justifie Corine Mullens, bourgmestre f.f. de Rochefort. Il y a déjà une étude d’incidence qui est en cours pour ce projet mais le parking se trouve lui de l’autre côté de la route et la rue commerçante sera donc bel et bien un lieu de passage pour les visiteurs. Nous allons aussi lancer des incitants comme une zone partagée pour rendre la zone attractive".

Les animaux aussi sont protégés contre le virus

Les mesures de protections s’étendent d’ailleurs aux animaux dans le parc. Des cas de transmissions à des canidés, des félins et des mustélidés, représentés dans les différents grands enclos du domaine, ont été notamment détectés dans plusieurs pays : "Quand nous avons entendu des cas aux Pays-Bas par exemple, nous avons décidé de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger nos animaux comme ces louveteaux ou nos jeunes gloutons qui font partie des huit seuls jeunes nés dans des zoos à travers le monde en ce moment, explique Goulven Rigaux, le vétérinaire du parc. Donc nous limitons les contacts et nous mettons des protections comme pour du personnel soignant avec un masque et des gants".

Le Domaine des Grottes de Han a pris les mesures de confinement de plein fouet comme les autres parcs zoologiques du pays et accuse de nombreuses pertes financières. Cette réouverture, même bien différente, doit permettre de reprendre doucement une activité normale. L’objectif c’est un rythme de croisière pour juin et le parc compte sur ses nouveaux arrivants pour rendre cette reprise aussi dynamique que possible.