Coronavirus : les visites "encadrées" dans les maisons de repos bruxelloises (enfin) autorisées

Depuis les annonces du Conseil national de Sécurité, c’était attendu. C’est désormais chose faite : le ministre bruxellois de la Santé, l’Ecolo Alain Maron, annonce l’autorisation des visites "encadrées, moyennant le respect de conditions strictes".

Cela signifie que l’interdiction actuelle des visites est maintenue. Mais, outre les visites essentielles et vitales déjà permises, le gouvernement bruxellois, suivant ainsi le CNS, donne son approbation aux visites encadrées. Concrètement, ces visites pourront avoir lieu à l’issue du testing approfondi en cours (et qui doit encore durer encore une grosse semaine, nous dit-on) dans les maisons de repos et de soins (MRS) et lorsque les MRS auront mis en place une série de mesures veillant à assurer la sécurité tant du personnel, que des résidents et des visiteurs.

Masques, distanciation sociale, une fois par semaine

Dans une circulaire, l’administrative compétente, Iriscare, détaille les conditions strictes de ces visites "encadrées". Le lavage des mains, pour les visiteurs, se fera à l’entrée et à sortie de la MRS, obligatoirement. Autre obligation : le port du masque, pour le visiteur et le résident, tout comme le respect de la distanciation sociale pendant la visite : les contacts physiques sont interdits, sauf pour les personnes en fin de vie. Autre interdiction : la remise d’objets "en direct" aux résidents lors des visites. Il existe déjà des modalités, définies par la direction, pour la remise de colis.

Ces règles concernent tous les résidents. La circulaire d’Iriscare déconseille les visites aux résidents suspectés ou positifs au COVID-19 : une série de conditions supplémentaires doit être respectée pour que des visites puissent néanmoins se faire.

Ces visites ne pourront avoir lieu qu’une fois par semaine, entre 30 minutes et une heure. Au préalable, un rendez-vous doit être fixé. Les visiteurs devront remplir une déclaration sur l’honneur attestant de l’absence de symptômes du coronavirus sur les 14 derniers jours. A l’entrée, une prise de température des visiteurs sera effectuée : au-dessus de 37,5°C, l’accès sera refusé.

Pour le ministre bruxellois Alain Maron, "Ceci est une première étape, à vocation sociale et psychologique, humaine. D’autres mesures d’accompagnement des aînés et des familles sont prises et le seront encore".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK