Coronavirus : les mesures bruxelloises prolongées jusqu'au 7 mai

En Région bruxelloise, le ministre-président Rudi Vervoort a décidé de prendre deux nouveaux arrêtés. Ceux-ci, publiés ce vendredi au Moniteur belge, prolongent jusqu’au 7 mai prochain les mesures spécifiques prises à Bruxelles pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Pour rappel, ces mesures datent du 26 octobre. Elles ont déjà été prolongées à plusieurs reprises.

Les mesures bruxelloises spécifiques sont les suivantes : un couvre-feu de 22h à 6h (de minuit à 5h en Flandre et en Wallonie), l’obligation du port du masque en rue (à partir de 13 ans), la fermeture des commerces à 20h mais aussi l’interdiction de la consommation d’alcool dans l’espace public. Interdits également la prostitution de rue et (dans des établissements dédiés ou non à cette activité) ou encore les activités de type "porte à porte" et de démarchage, quelle que soit leur nature.

L’arrêté permet toutefois les manifestations de maximum 100 personnes "à condition qu’elles soient statiques, que la distanciation physique soit respectée, et qu’elles aient été préalablement autorisées par les autorités communales compétentes".

Terrasses et couvre-feu le 8 mai

C’est la situation sanitaire actuelle qui oblige le ministre-président a prolongé l’arrêté du 26 octobre. Rappelons que ce vendredi se tient un Comité de concertation et qu’un déconfinement prévoyant notamment l’ouverture des terrasses et la levée du couvre-feu est prévu, si la vaccination des plus de 65 ans dépasse les 70% et si la tension est moins forte dans les unités de soins intensifs. Cette phase du plan dit "Plein air" est programmée le 8 mai, ce qui explique que les arrêtés bruxellois sont prolongés jusqu’au vendredi 7 mai.

A Bruxelles, le taux de vaccination de l’ensemble de la population est de 16,7% (première dose). Celui des plus de 65 ans atteint les 68,2%. Toujours en région bruxelloise, le taux d’occupation par des patients Covid des lits en soins intensifs est de 57% (141 lits sur 269).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK