Coronavirus : les médecins généralistes de Charleroi réclament des moyens

Les médecins carolos poussent un coup de gueule ce vendredi. Dans un communiqué, publié jeudi, la FAGC, la Fédération des Associations de médecins Généralistes de Charleroi appelle à la mobilisation de tous ses membres pour dénoncer : "l’immobilisme affligeant de l’Etat dans la gestion du Covid-19 et le manque de moyen matériel mis à disposition de la médecine générale".

Le docteur Pierre Bets, vice-président de la FAGC, explique que "Le problème principal que nous dénonçons est l’absence de matériel de base pour réaliser les frottis. On sent, chez tous les médecins généralistes, de l’inquiétude mais aussi de l’exaspération face à ce manque de moyens. Nous sommes d’accord avec le fait que nous devons être en première ligne pour éviter notamment l’engorgement des services d’urgences, mais alors il faut nous donner le matériel nécessaire."

Deux solutions proposées

Pour la fédération, il y a deux solutions pour gérer cette crise au mieux en première ligne. "Soit on fournit à tous les médecins généralistes un ou deux kits de base, poursuit Pierre Bets. Soit on met en place un dispositif qui permet aux médecins d’envoyer un patient vers un centre de crise où le patient sera pris en charge de la bonne manière, mais là aussi, nous aurons besoin de masques et de gants pour agir efficacement."

A l’initiative de la FAGC, un rassemblement d’un maximum de généralistes était prévu à 16h00 ce vendredi après-midi devant le poste médical de garde avancé, rue Spinois à la ville haute de Charleroi. Certains médecins ont suspendu leurs consultations pour y participer et d’autres ont choisi de porter un brassard noir en soutien à cette mobilisation. En fonction de cela, ils étaient donc une bonne trentaine de praticiens accompagnés de quelques pharmaciens à manifester.

Sujet du JT du 05/03/2020 – Nouveau cas de coronavirus dans une école

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK