Coronavirus : les amoureux peuvent-ils passer les frontières ?

Coronavirus : les amoureux peuvent-ils passer les frontières?
Coronavirus : les amoureux peuvent-ils passer les frontières? - © Tous droits réservés

C’est une question que se posent beaucoup d’amoureux en transit. Avec la fermeture des frontières et le confinement, peuvent-ils rejoindre leur partenaire qui vit à l’étranger ? Temese vit à Charleroi et son compagnon à Bordeaux. Lui a passé le début du confinement en Belgique mais il est reparti travailler. Et maintenant, peut-elle le rejoindre ?

Et bien cette question simple appelle une réponse compliquée. Et ce sera la même réflexion pour Alex qui aimerait rejoindre sa tendre à Barcelone. Lui est installé à Bruxelles et il a déjà son billet d’avion pour partir en Espagne. Billet valable toute l’année dès qu’un avion est autorisé à décoller. "On s’aime beaucoup alors j’ai très envie de la retrouver. Apparemment, dans deux semaines, il y aura des vols depuis Paris. Rien n’est sûr mais je pourrais aller en Thalys à Paris et puis prendre l’avion."

Pas sûr en effet. Pour voyager en Thalys, il faut une justification familiale impérieuse. Retrouver sa famille est une bonne raison. Mais dans nos deux scénarios, personne n’est marié et personne n’a d’enfant. Et là la règle devient très floue. Temese a contacté le numéro vert consacré au Covid. "Et on m’a assuré que la Belgique et la France avaient passé des accords pour autoriser notre voyage." Et bien non. Il faut montrer patte blanche en France et donc prouver un lien : un contrat de mariage, une résidence,…

Les amoureux sont donc priés de rester épris chacun chez soi. Alex négocie encore avec l’Espagne et espère passer les contrôles entre Bruxelles et Paris pour prendre son avion. Temese espère, elle, que le confinement ne durera pas. En attendant, l’amour devra s’alimenter à distance ou devra être interdit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK