Coronavirus : Franki arrête tous ses chantiers

La société Franki arrête tous ses chantiers ! Franki, c'est l'une des plus grosses sociétés de construction et de travaux publics de la région liégeoise. Elle est basée à Flémalle et emploie 250 personnes. Les employés vont télétravailler, mais les 130 ouvriers, eux, seront en chômage économique dès ce vendredi.

"Le CEO (patron) du groupe, Tom Willemen, a décidé de fermer tous nos chantiers" confirme Philippe Beaujean, le directeur de Franki. "Nous terminons la mise en sécurité, de manière à ce qu'il n'y ait pas d'incidents pendant l'absence de nos travailleurs, des choses qui pourraient s'envoler... et à partir de ce mercredi, tous les ouvriers actifs, aussi bien dans les chantiers de construction que dans les chantiers autoroutiers resteront chez eux.

Il y aura une exception temporaire : quand une ou deux personnes devront terminer une activité qui risquerait de mettre en péril la construction si elle n'était pas réalisée. Nous venons d'introduire une demande de chômage économique pour cause de force majeure. Parmi les chantiers concernés en région liégeoise, il y a le projet boulevard d' Avroy où nous restaurons l'ancien bâtiment Axa, il y a le chantier de l'autoroute à Alleur. Un peu plus loin, il y a aussi les travaux du grand hôpital de Charleroi. Tout ça s'arrête et ce mercredi, tout le monde est à la maison."

Cette décision d'arrêter les chantiers concerne toutes les entreprises du groupe Willemen, dont fait partie Franki.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK