Coronavirus et bien-être animal: de l'argent frais pour les refuges et centres équestres bruxellois

Coronavirus et bien-être animal: de l'argent frais pour les refuges et centres équestres bruxellois
Coronavirus et bien-être animal: de l'argent frais pour les refuges et centres équestres bruxellois - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les refuges et centres équestres situés en Région bruxelloise pourront bénéficier d’un subside exceptionnel afin de pouvoir continuer à prendre soin de leurs animaux. C'est ce qu'annonce le gouvernement bruxellois ce mardi.

Dès le début du confinement, les structures détenant des animaux ont fait connaitre leur inquiétude. Confrontées pour la plupart à une interruption de rentrées finançières, elles continuent par contre de dépenser de l'argent pour le soin des animaux.

"Les animaux ne doivent pas être des victimes collatérales de la crise du coronavirus, estime Bernard Clerfayt, ministre bruxellois du bien-être animal. Notre devoir est de prendre soin d’eux et de mettre tout en œuvre pour assurer leur bien-être. Cela passe par des soins, des sorties mais aussi l’achat de nourriture."

Selon leur taille, les refuges pour animaux recevront entre 1500 et 3000 euros. Les centres équestres, à condition d'être constitués sous forme d’asbl et d'être propriétaire des équidés hébergés, percevront 100€ par équidé afin de les nourrir pendant un mois.

"En fonction de la prolongation de la période de confinement, une seconde aide pourrait être octroyée à ces centres", précise encore le cabinet de Bernard Clerfayt.

Reportage dans le JT du 18/03/2020 - Le confinement crée des soucis aux refuges pour animaux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK