Coronavirus: beaucoup de sérénité ce vendredi matin devant les grilles du collège Sainte-Véronique, à Liège

Le bilan, dans notre pays, est à présent de 50 personnes infectées par le Covid 19. Avec un cas confirmé dans l'une des plus grosses écoles de Liège, le collège Sainte-Véronique.

La ministre de l'Education en Fédération Wallonie Bruxelles, la socialiste Caroline Désir, demande dès lors aux écoles d'assouplir leurs règles en matière d'absentéisme : les élèves pourront dépasser la limite de 9,5 demi-jours d'absence injustifiée. Sous conditions.

Dans le cas du collège Sainte-Véronique, où une élève de troisième a contracté le Coronavirus (après des vacances de Pâques passées en Italie), plusieurs parents pourraient jouer la carte de la prudence. "Je peux m’attendre effectivement à un certain nombre d’élèves absents, voire peut-être de collègues. Je vais faire le décompte ce matin, du nombre d’absents en troisième année. Ce sera assez révélateur, nous a répondu Mathias Tyssen, le directeur général du collège. Ensuite, je ferai peut-être le décompte pour l’ensemble de l’école (…) Vide, l’école ne sera pas ! Mais je m’attends à un certain nombre d’absentéisme."

"On se lave les mains et on fait attention"

Ce vendredi matin, devant les grilles de l’école – ouverte, on le rappelle - , les élèves que nous avons rencontrés paraissaient plutôt sereins. "On s’est dit que c’était juste une grippe, qu’il ne fallait pas avoir peur."

Certains ont bien conscience de l’enjeu mais se responsabilisent : "Cela nous alerte, c’est sûr ! On se dit qu’il faut quand même faire attention. Ces derniers jours, on a pris quelques précautions : par exemple se laver les mains régulièrement."

Quant au choix de maintenir les cours, là-aussi, les élèves se sont montrés très philosophes : "Je pense que c’est une bonne décision, car en fin d’année, il y a les examens. Et il faut quand même travailler." Les élèves n’ont donc pas profité de la situation pour brosser les cours.

Beaucoup de sérénité donc, ce vendredi matin, devant les grilles du collège Sainte-Véronique. En tout cas, l’anxiété – si et lorsqu’elle est vécue – est toute contenue.

Terminons en précisant que la jeune fille malade est restée chez elle, ce jour. La direction de l’établissement a demandé aux parents des autres étudiants de sa classe de consulter un médecin au plus vite. Les autres élèves de l'établissement ont reçu pour consignes de prendre leur température matin et soir.

Sujet du JT du 05/03/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK