Contrat d'Alstom pour un métro chinois: rôle du site de Charleroi

Le bâtiment d'Alstom à Charleroi
Le bâtiment d'Alstom à Charleroi - © Belga - Virginie Lefour

La société Alstom Transport et sa coentreprise chinoise, Shanghai Alstom Transport Electrical Equipment (SATEE), ont remporté un nouveau contrat de 21 millions d'euros. Ce dernier concerne la fourniture de systèmes de traction pour le métro de Nanjing (ou Nankin), ville de l'est de la Chine comptant environ huit millions d'habitants.

Alstom et SATEE fourniront, pour 144 voitures de métro, des systèmes de traction conçus et développés par Alstom Belgium spécialement pour le marché du métro chinois. La ligne concernée doit être mise en service commercial pour la fin 2015.

Pour Alstom, ce contrat confirme le rôle-clef de Charleroi dans le domaine de la traction sur le marché des métros. "Grâce aux solides capacités d'ingénierie de nos équipes, Alstom Belgium a participé activement au développement de la solution Optonix déployée aujourd'hui dans la plupart des continents: en Asie avec plus de dix projets de métro en Chine et un à Hong Kong, au Brésil pour le métro de Buenos Aires, en Amérique du Nord pour le métro de Montréal et au Moyen-Orient (métro de Ryhad)", se réjouit Marcel Miller, président d'Alstom Belgium, cité dans un communiqué.

En mai 2013, la société avait déjà décroché un contrat semblable pour une autre ligne du métro de Nankin.


Belga