Conseil d'entreprise chez Lhoist encourageant : "Le jeu de la négociation est de nouveau sur les rails"

Conseil d’entreprise chez Lhoist encourageant : « Le jeu de la négociation est de nouveau sur les rails »
Conseil d’entreprise chez Lhoist encourageant : « Le jeu de la négociation est de nouveau sur les rails » - © MAXIME ASSELBERGHS - BELGA

Le conseil d’entreprise tenu ce vendredi entre direction et syndicats s’est bien déroulé. "On avance, on est dans du concret", débriefe à chaud Frédéric Lucchetta de la FGTB. "La réunion s’est bien passée, le jeu de la négociation est de nouveau sur les rails", complète Michel Duby du CNE. Les débats s’annonçaient pourtant tendus : ce jeudi, des délégations syndicales s’étaient mobilisées et avaient bloqué l’entrée des trois sites concernés par la restructuration, à Hermalle, Marche-les-Dames et Jemelle.

Deux points étaient débattus lors du conseil d’entreprise. Le premier concernait l’organisation de la concertation sociale au sein de l’entreprise. Un accord a été trouvé sur cet élément dans le courant de la matinée.

Le second, plus conflictuel, portait sur les négociations sur les propositions de la direction relatives aux conditions de départ dans le cadre du plan social. Le plan de restructuration prévoit le licenciement d’une centaine de travailleurs. Un accord avait été trouvé quelques semaines auparavant sur le nombre de travailleurs concernés par cette mesure

Mais les négociations butent à présent sur les conditions de départ de ces employés. Les syndicats estimaient que les propositions de la direction étaient nettement insuffisantes.

Ce vendredi, la direction semblait donc avoir changé de stratégie en proposant un meilleur package d’indemnités aux syndicats. "La direction est venue avec une proposition déjà plus acceptable, plus consistante. Les discussions avancent et nous avons fait une contre-proposition", indique Frédéric Luccheta. Cette contre-proposition est en cours d’analyse par la direction de Lhoist qui reviendra, dans une semaine, le vendredi 13 décembre, vers les syndicats.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK