Commune de Braine-l'Alleud: Facebook et Twitter au service des citoyens

Lors des enquêtes publiques ou encore lorsque des travaux sont programmés dans une rue, l’administration communale brainoise le constate au quotidien : malgré des avis dans les publications communales, des articles de presse et une rubrique spécifique sur le site internet de la commune, une partie de la population dit ne pas être au courant.

Inévitable ? Le Collège vient en tout cas de décider d’étendre encore ses moyens d’information, tout en inversant le processus : on ne se contente plus de mettre l’info officielle à disposition des citoyens mais on lui apporte à domicile via son ordinateur, son GSM ou sa tablette.

C’est ce que permettent désormais les nouvelles technologies, à condition évidemment que les habitants s’y intéressent. Précisément, en plus de renforcer sa diffusion d’information, la commune veut également toucher un public qui n’a pas toujours le "réflexe papier". Aussi, depuis quelques jours, l’administration communale possède une page spécifique sur Facebook. Le pari, c’est d’y délivrer au moins une information par jour sur ce qui se passe à Braine.

On peut consulter cette page sans disposer d’un compte Facebook mais ceux qui sont inscrits seront tenus automatiquement au courant de tout changement. La page servira aussi dans l’autre sens pour apporter de l’information venant des habitants vers le Collège. En effet, une rubrique "sondages" permet déjà aux citoyens de donner leur avis sur certains projets. C’est le cas pour l’instant sur les aménagements du parc du Centre et sur le nouvel éclairage de l’hôtel de ville.

La page Facebook offre aussi la géolocalisation des services communaux dont les bureaux sont dispersés en ville. Et la commune n’a pas oublié un petit coté décalé : on retrouve sur la toile les "casquettes brainoises", une collection de photos de Brainois qui se font photographier devant des monuments du monde entier coiffés d’une (peu discrète) casquette aux couleurs communales…

"Nous voulions diffuser l’information officielle de manière plus active", reprend plus sérieusement le bourgmestre Vincent Scourneau. "Je suis sur Facebook depuis deux mois, je ne me suis pas encore pris au jeu mais j’ai un œil là-dessus. On se rend compte que l’information circule très vite, et qu’il faut avoir une présence dans ces réseaux sociaux".

La commune de Braine-l’Alleud a également ouvert un compte Twitter pour envoyer, chaque jour, de courts textes à ses "followers".

 

Vincent Fifi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK