Communales, un an après-Waimes : une seule force politique et plein de projets

Difficile de faire mieux, en terme électoral, qu’à Waimes puisque le conseil communal n’est composé que d’élus de la liste Waimes Demain, une liste emmenée par le bourgmestre Daniel Stoffels mais sur laquelle on retrouve toutes les tendances politiques. Deuxième commune Wallonne en termes de taux de chômage au plus bas, première commune en terme de proportions d’indépendants, Waimes a des finances saines et une fiscalité modérée. On s’est même permis d’y réduire quelque peu la taxe sur les immondices.

Le bulletin de la nouvelle majorité (dans laquelle on retrouve beaucoup d’élus de l’ancienne majorité) est déjà encourageant. Le nouveau home pour accueillir 70 personnes âgées a été inauguré. Avec la résidence service, cela permet de mieux répondre aux besoins de ces personnes. Commune touristique, Waimes a également mis en place un second bureau touristique. Après celui du signal de Botrange, c’est un accueil au centre de la commune qui est désormais ouvert.

La mandature est encore longue et parmi les projets à entamer ou finaliser : un zoning artisanal de 28 hectares, une amélioration de la communication avec le citoyen via une nouvelle page internet ou encore un système de chauffage particulier pour les bâtiments communaux. Ce chauffage serait alimenté par les déchets de bois de la commune et produire de la chaleur pour les bâtiments communaux permettant ainsi de sérieuses économies. " La cerise sur le gâteau serait un hall sportif ", ajoute le bourgmestre bien conscient cependant que côté subsides, l’heure n’est pas aux cadeaux du côté de la Région Wallonne.

Françoise Dubois

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK