Communales, un an après - Verlaine: Une commune tranquille et une majorité absolue autour du bourgmestre

A l’issue du scrutin communal d’octobre 2012, la liste Intérêts communaux (IC) du bourgmestre sortant Hubert Jonet (MR) pouvait afficher sa satisfaction : non seulement elle conservait sa majorité absolue, avec dix sièges sur treize, mais elle avait de plus légèrement progressé en pourcentages de voix par rapport au précédent scrutin. Le bourgmestre Hubert Jonet a donc gardé en main les rênes de la commune. La liste Alliance citoyenne (AC), réunissant des candidats étiquetés PS, Ecolo et cdH, emmenée par la conseillère Bernadette Franck, a conservé ses trois sièges dans l’opposition.

Réunissant les entités de Verlaine, Seraing-le-Château, Chapon-Seraing et Bodegnée, la commune de Verlaine compte près de 4000 habitants. Un gros investissement est en cours : la construction du hall omnisports qui, annoncé de longue date, est en voie d’achèvement et devrait être inauguré au printemps ou pour l’été 2014. Les infrastructures scolaires communales, à Verlaine et Chapon, accueillent plus de 500 élèves. Le budget est à l’équilibre, et les taxes restent basses : 7,8 % à l’impôt des personnes physiques, 2600 pour les centimes additionnels au précompte immobilier. Des taxes sont néanmoins perçues pour la remise de documents administratifs.

 

A Verlaine, la vie semble un long fleuve tranquille. Trop tranquille, aux yeux de certains, puisqu’il n’y a pas de fleuve, et que Verlaine ne brille guère par son attractivité culturelle : les habitants qui en souhaitent davantage se rendent dans les communes avoisinantes, ou encore à Huy.

 

Alain Delaunois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK