Communales, un an après - Profondeville: changements en vue dans la majorité

Désormais à la manœuvre à Profondeville, une coalition composée de la liste IC (MR, cdH, indépendants) et d’Ecolo. Le bourgmestre Jean-Pierre Baily, qui a perdu sa majorité absolue en 2012, a bien dû se résoudre à partager le pouvoir avec les Verts d’Emily Hoyos.

La nouvelle majorité profondevilloise est très courte, 12 sièges sur 21, face à une opposition composée du PS et surtout de la surprise du dernier scrutin, la nouvelles liste PEPS, et ses sept conseillers communaux.

Le duo aux commandes s’est partagé les postes-clés. Du côté d'IC, Jean-Pierre Baily a conservé le mayorat, et il est entouré de quatre échevins. Chez Ecolo, Emily Hoyos a hérité de la présidence du conseil communal, avec à ses côtés un échevin et la présidente du CPAS.

Le bourgmestre sortant a donc rempilé, mais il a d’ores et déjà annoncé qu’il quitterait ses fonctions à mi-mandat (en 2015). Il devrait alors céder son écharpe mayorale à Luc Delire, qui serait alors amené à quitter la présidence du Conseil provincial de Namur.

Du changement en perspective aussi du côté d’Ecolo, où le premier échevin Didier Cadelli quitte la vie politique communale pour raisons professionnelles. Fin 2013, il cèdera à Florence Lechat les clés de son bureau et les dossiers liés à l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité, de la Sécurité routière, de la Nature, des Espaces verts, et des Energies renouvelables. La nouvelle échevine sera elle-même remplacée par Lionel Chassigneux sur les bancs du conseil communal.

Un an après le scrutin, c’est sur le plan de la fiscalité que les changements les plus importants sont intervenus. La plupart des communes sont confrontées à des difficultés budgétaires. Les autorités communales ont donc décidé de revoir la plupart des taxes à la hausse (par exemple la part additionnelle à l’impôt des personnes physique, ou les coûts liés à la délivrance des documents administratifs). Gain annuel escompté : 95 000 euros, sur un budget de plus de 10 millions d’euros.

 

Rudy Hermans

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK