Communales, un an après - Plombières: le bourgmestre sortant Thierry Wimmer décroche la majorité absolue

Déjà élu bourgmestre en 2006, Thierry Wimmer rempile donc pour un deuxième mandat grâce à ses 2046 voix de préférence. Et même si son parti URP aurait pu gouverner seul, il a choisi de poursuivre le partenariat avec le cdH, quoique affaibli puisqu’il a perdu un siège, portant du même coup leur majorité actuelle à 17 sièges sur 21. Dans l’opposition, le Parti socialiste et Ecolo qui se présentaient ensemble disposent de trois sièges et Démocratie Communale d’un seul.

Parmi les défis du nouveau collège plombimontois, il y a notamment celui du refinancement du service " incendie ". Depuis plusieurs mois, la commune refuse de procéder à des investissements, ce qui a conduit les hommes du feu à interrompre toutes sirènes hurlantes un conseil communal en septembre 2013. La majorité refuse toute enveloppe budgétaire en attendant une réforme des services " incendie ".

Jacques Cremers

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK