Communales 2018: les candidats "people", un pari réussi en Hainaut ?

Miser sur des "people" pour scorer aux communales... un pari réussi ?
Miser sur des "people" pour scorer aux communales... un pari réussi ? - © DR

Les grandes tendances des élections communales dégagées, pour la plupart du moins, on peut s'intéresser ce mardi matin aux voix de préférences des candidats. Et notamment ceux qu'on appelle parfois les "peoples". Autrement dit, des personnalités connues bien au-delà de leur commune.

Bilan mitigé pour les sportifs

L'ex-gardien de but des Diables rouges, Logan Bailly, n'a récolté que 162 voix sur la liste MR à Mouscron.

Par contre, une médaille d'or aux championnats d'Europe de judo, ça a – semble-t-il - pesé dans le cœur des électeurs puisque Loïs Petit a été élue à Tournai, avec 561 voix.

Un ex-candidat "The Voice"

Jeff Danes n'est pas parvenu à se faire élire à Tournai mais il reste quand même premier suppléant.

Du côté de Boussu, on retrouve Barbi (sans "e"), Sandra Narcisi de son vrai nom. Cette jeune quadragénaire se présentait sur la liste socialiste et a obtenu 422 voix de préférence (soit 5,08%), réalisant ainsi le cinquième score de la liste.

On aurait pu retrouver aussi l'élu le plus âgé et la plus jeune

"Aurait" car l'élu le plus âgé s'est retiré lundi soir. Emile Hansart, 94 ans, laisse sa place au conseil communal de Frasnes-Lez-Anvaing au troisième de la liste Ecolo, Didier Verdoncq.

Par contre, en Hainaut, on retrouve bien la plus jeune élue du pays : Sarah Rizzo. Elle a 18 ans depuis un mois seulement. Elle siégera au conseil communal de Colfontaine aux côté de son père, Lino Rizzo, pour le parti C.plus.

Communales : les chiffres des élections dans Vews du 16/10/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK