Communales 2018: le MR mise sur la continuité tout en ouvrant sa liste à de nouvelles recrues

Les 47 candidats du MR pour les prochaines élections communales à Namur, autour d'Anne Barzin (première échevine sortante et tête de liste) et Luc Gennart (échevin sortant et en 2e place sur la liste).
Les 47 candidats du MR pour les prochaines élections communales à Namur, autour d'Anne Barzin (première échevine sortante et tête de liste) et Luc Gennart (échevin sortant et en 2e place sur la liste). - © Tous droits réservés

A Namur, le MR a présenté sa liste pour les communales d'octobre. Pas de très grosses surprises, à part la présence en dernière place d'un ancien échevin socialiste, Bernard Poncelet. Les cadres du MR namurois occupent les quatre premières places : Anne Barzin, Luc Gennart, Coraline Absil et Bernard Guillite.

Le MR joue clairement la carte de la continuité, tout en ouvrant sa liste à de nouvelles recrues. Plus de la moitié des candidats n'étaient pas présents sur la liste en 2012. La plus jeune n'a que 20 ans.

Justement, est-ce difficile, dans une période de défiance vis-à-vis de la politique, de convaincre des jeunes de s'engager ? "Non ! On a eu assez rapidement plusieurs candidatures chez les jeunes, nous a répondu Anne Barzin. Une série d’entre eux s’impliquaient déjà depuis un certain temps au sein de notre section locale. On a donc reçu beaucoup de candidatures spontanées. On n’a pas eu fort à faire pour aller les chercher. Après, il faut évidemment trouver un bon équilibre, avec une répartition géographique et des profils différents."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK