Communales 2012: recours rejetés à Ganshoren et Woluwe-Saint-Pierre

Benoît Cerexhe
Benoît Cerexhe - © Belga

Le collège juridictionnel de la Région bruxelloise a rejeté, ce lundi, les recours introduits contre les deux candidats bourgmestres, Hervé Gillard (MR, Ganshoren) et Benoît Cerexhe (CDH, Woluwe-Saint-Pierre), pour dépassement des dépenses électorales autorisées.

Les plaignants déboutés disposent de huit jours pour faire appel devant le Conseil d’Etat. A Ganshoren, les plaintes émanaient d’une candidate de la liste Pro Ganshoren et de la tête de liste Ecolo-Groen.

Le collège juridictionnel a estimé qu’il n’y avait pas eu de dépassement du plafond autorisé parce que les activités organisées dans le cadre d’ une asbl dont fait partie la tête de liste MR, Hervé Gillard,  étaient indépendantes de son engagement politique.

Dans le cas de Woluwe-Saint-Pierre, l’ex-bourgmestre Willem Draps et son échevin des Finances, Jean-Claude Laes, avaient pointé l’ensemble des listes concurrentes en infraction avec l’ordonnance limitant les dépenses électorales. La plainte visait des insertions publicitaires et des articles présentés par les plaignants comme des publi-reportages de complaisance pour certains candidats.

Le collège juridictionnel n’a pas suivi cette argumentation. Il a également rejeté la demande de dommage et intérêt de Benoît Cerexhe pour procédure téméraire et vexatoire. Est-ce la fin du feuilleton post-électoral dans ces deux communes ? C’est loin d’être certain.

Philippe Carlot    

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK