Commémorations du Débarquement: des F-16 ont survolé la Belgique

Alors que les présidents de la France et des Etats-Unis sont réunis à Colleville-sur-mer dans le département du Calvados en Normandie, la Force aérienne belge commémore aussi le 75e anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944. Sept avions de combat F-16 et un chasseur Spitfire datant de la Seconde Guerre Mondiale ont survolé les provinces du pays et Bruxelles en formant une "formation de la victoire".

Les avions de combat ont décollé des bases de Florennes et de Kleine-Brogel (Limbourg) peu avant 15h. Ils sont passé au-dessus de Mons vers 14h55 avant de poursuivre vers Charleroi et de survoler Namur vers 15h01. Sept minutes plus tard, les appareils de l'armée ont traversé le ciel liégeois pour se diriger vers Hasselt. Vers 15h23, les avions ont été aperçu à Anvers, puis à Gand et à Bruges

15h49 : survol de Bruxelles

Afin de ne pas perturber inutilement le trafic aérien lors du passage au-dessus de Bruxelles, seuls deux F-16 accompagnés du chasseur Spitfire ont achevé leur vol au-dessus du centre-ville et du parc du Cinquantenaire. Ce survol s'est fait selon un axe Grand-Bigard/Cinquantenaire, identique à celui du défilé du 21 juillet.

Les deux F-16 qui ont survolé la capitale étaient ornés d'"Invasion Stripes" et d'une dérive colorée. "Les bandes blanches et noires que l'on a dessinées étaient déjà peintes sur les avions de l'époque qui ont participé au débarquement" explique le Commandant Piglet basé à Florennes. L'objectif de ces bandes peintes souvent à la hâte à la veille du débarquement ? Permettre aux pilotes alliés de se reconnaître et éviter les tirs fratricides.

Deux escadrilles de la composante Air sont les héritières des unités belges de la Royal air Force (RAF) durant le conflit. Il s'agit de la 349e, basée à Kleine-Brogel (Limbourg), et de la 350e de Florennes, équipées de F-16. Lors du D-Day, le 6 juin 1944, les 349th et 350th Squadrons avaient effectué plusieurs missions au-dessus des plages de Normandie. Ce jour-là, la 349e, dotée de Spitfire, remporta deux victoires aériennes en abattant des Juncker JU-88