Comines : Ellyn Lheureux remporte le prix de la meilleure plaidoirie.

Ellyn Lheureux, à gauche sur la photo
Ellyn Lheureux, à gauche sur la photo - © RTBF

Ellyn Lheureux est une jeune étudiante en droit. En mars dernier, elle a remporté le prix du jury de la meilleure plaidoirie lors d’un concours interuniversitaire en droit international humanitaire.

Le trente mars dernier, la cour d’appel de Bruxelles accueillait un concours interuniversitaire de plaidoirie en droit international humanitaire organisé par la Croix-Rouge de Belgique. Des équipes de deux étudiants des universités de Bruxelles, Louvain, Liège, Namur, mais aussi Paris II et Aix-Marseille y étaient présents. Et parmi les participants, une Cominoise de vingt ans, Ellyn Lheureux. "L’équipe qui remportait le concours gagnait un stage de six mois à la cour pénale internationale de La Haye", explique Ellyn.

La jeune fille, qui étudie à l’université de Namur, faisait équipe avec Caitlin Moens. Elles y ont réussi une belle prestation puisque Ellyn a remporté le prix du jury de la meilleure plaidoirie! "Je ne m’y attendais vraiment pas. Juste après que je sois passée, on m’a dit que j’avais vraiment bien plaidé. Pourtant je n’ai rien fait de spécial... Je suis restée très naturelle, c’est peut-être cela qui a plu au jury", sourit Ellyn.

Ce concours a donc mis Ellyn dans le bain du droit international humanitaire. Cette branche comporte trois catégories: les crimes de guerre, ceux contre l’humanité et les génocides. "J’aime beaucoup cette matière. Je n’y connaissais pas grand-chose et j’ai beaucoup appris dans les livres. L’année passée, j’ai fait un dossier sur les génocides et j’ai trouvé ça génial. J’aime ce côté un peu historique, comprendre comment ça s’est passé."

Cette passion de l’international a déjà conduit Ellyn dans plusieurs pays. "Je suis allée en Afrique du Sud en juillet 2009, j’y ai donné des cours de sports dans une école. Mais je suis surtout allée aux Philippines avec la Fucid. J’ai adoré. Je suis restée dans une famille, c’était ma famille. J’ai d’ailleurs encore des contacts avec mes ‘parents’".

Même si elle ne participait pas au concours pour se faire remarquer, Ellyn Lheureux a aujourd’hui une belle ligne à ajouter à son CV.

 

S. Libbrecht

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK