Collision en gare d'Arlon : le tribunal visionne les vidéos de reconstitution

La collision, survenue en septembre 2010, avait fait 106 blessés.
La collision, survenue en septembre 2010, avait fait 106 blessés. - © Belga

La collision survenue entre deux trains le 15 septembre 2010 en gare d’Arlon a de nouveau été évoquée devant le tribunal de police d’Arlon. Le tribunal a visionné les vidéos réalisées par les enquêteurs lors de la reconstitution de l’accident. Il ressort des deux vidéos que les lumières des feux au sol manquaient de visibilité.

Une caméra a été placée dans la cabine du train qui avait franchi plusieurs feux de signalisation en gare d’Arlon, avant de percuter un train qui arrivait en face. La collision avait fait 106 blessés, dont 96 ont été indemnisés. Deux films très brefs ont été présentés au tribunal.

De ces films, il ressort que les lumières des feux au sol manquaient de visibilité. Le quatrième feu, qui est suspendu, est - quant à lui - partiellement masqué par des câbles.  

Le conducteur du train a reconnu à nouveau avoir franchi le feu au rouge, affirmant avoir agi de bonne foi.  Il a été ébloui par le soleil et quand il a voulu freiner, il était trop trad.

D'après le président du tribunal, tout le monde savait pour le problème de visibilité des feux. Mais personne ne l’a signalé au chef de gare, sans doute à cause de la procédure trop lourde.

L'avocat de la défense va plaider la force majeure. L’affaire, elle, sera plaidée le 16 janvier 2013.

Anne Lemaire

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK