Collision de trains à Arlon en 2010: le conducteur a admis avoir manqué le premier feu rouge

La collision avait fait 106 blessés.
La collision avait fait 106 blessés. - © Belga

Devant le tribunal de police d'Arlon, on a reparlé mercredi de la collision entre deux trains survenue le 15 septembre 2010 en gare d'Arlon. Le conducteur du train qui venait de quitter le quai est poursuivi pénalement pour défaut de prévoyance. La SNCB, quant à elle, est citée comme civilement responsable.

Le conducteur a admis n'avoir constaté qu'au deuxième signal que le feu était rouge, compte tenu des reflets. Il y a erreur, a confirmé l'expert mais elle est toutefois atténuée par le fait que la signalisation était problématique au moment des faits.  

L'enquêteur de la police, de son côté, a confirmé que la signalisation posait problème depuis longtemps. Elle n'était pas entretenue.

106 personnes avaient été blessées dans l'accident, dont 9 se sont constituées parties civiles.

Le 3 octobre prochain, le tribunal visionnera la vidéo de la reconstitution des faits.

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK