Cohue au bois de Hal: les jacinthes sont en fleurs

Cohue au bois de Hal : les jacinthes sont en fleurs
2 images
Cohue au bois de Hal : les jacinthes sont en fleurs - © Tous droits réservés

La floraison a commencé au Bois de Hal. Les anémones des bois et les jacinthes sauvages, dont les petites clochettes mauves donnent une teinte si particulière au sous-bois, sont en fleurs. Et comme chaque année, touristes, promeneurs, amoureux de la nature se pressent pour profiter du spectacle sur les 550 hectares du bois de Hal. Un photographe et son modèle venus d'Allemagne ont même fait le déplacement spécialement pour un shooting au milieu du tapis de fleurs... Comme eux, le public vient parfois de loin. Japon, France, ou même Chine, où parait-il, la presse relate l'évènement...

Pour faire face à l'affluence, durant trois week-ends, des navettes de bus sont organisées depuis la gare de Hal, des parkings de dissuasion mis en place et une quarantaine de bénévoles guident le public et prodiguent les quelques conseils d'usage. Pas question d'emporter un souvenir en cueillant un bouquet, ni de quitter les sentiers... les jacinthes sont des fleurs particulièrement fragiles nous rappelle Patrick Huvenne, chef de cantonnement à l'Agence pour la nature et les forets : "C'est important ne ne pas marcher sur les fleurs. Piétinées plusieurs fois par jour, cela forme un sentier et les fleurs ne reviennent pas." D'ailleurs, de petits sentiers sont bien visibles dans le bois, des traces laissées par les visiteurs soucieux de prendre un meilleur cliché...

Dans une semaine environ, les anémones des bois faneront, tandis que les jacinthes, qui commencent seulement à fleurir, teinteront  le bois de bleu. Le phénomène enchanteur devrait durer jusqu'au début du mois de mai, en fonction de la météo. S'il est exceptionnel par sa taille, le phénomène n'est pas unique. On peut observer même spectacle dans de nombreux bois, plus petits, mais aussi moins fréquentés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK