Climat hivernal pas encore là: néfaste pour la flore?

Climat hivernal pas encore là: néfaste pour la flore?
Climat hivernal pas encore là: néfaste pour la flore? - © RTBF

Avec des températures qui frôlent les 10 degrés, le climat hivernal semble encore bien loin.  Il n'est d'ailleurs pas rare de croiser des plantes ou des arbres en pleine floraison.  Est-ce néfaste pour la flore?

Nous nous sommes rendus chez un paysagiste et pépiniériste, Jacques Mainil, qui nous explique que deux facteurs principaux influencent la floraison: la longeur des journées et la température.  Tandis que les journées déclinent normalement, les températures restent élevées, de quoi déstabiliser certaines variétés: "C'est un cerisier du Japon qui fleurit surtout après l'hiver.  Ici, il est en pleine floraison, il ne sait plus qu'il est au mois de décembre.  C'est dangereux si l'hiver, tout d'un coup, se déclare parce que dans pratiquement tous les arbustes, la sève est déjà en mouvement.  Si le gel vient progressivement, pas de danger mais si c'est un gel brusque, on peut avoir des dégâts."

Sophie Pittoors, biologiste, dirige l'Observatoire du Monde des Plantes de l'Université de Liège.  Voir des bourgeons en hiver, elle a l'habitude.  Sous nos lattitudes, c'est la norme pour certaines variétés, comme le Forsythia par exemple "Il y a des espèces qui vont passer l'hiver sous forme de bourgeon, justement, donc elles vont perdre toutes leurs feuilles et toutes leurs fleurs bien entendu.  Donc, là, il ne faut pas s'inquiéter, c'est tout à fait normal.  Les boutons sont couverts de petites écailles et sont donc prévus pour résister au gel.  Il y a d'autres espèces qui, elles, vont produire leurs bourgeons plutôt au printemps.  Donc, là, si les températures continuent à être douces, elles vont peut-être produire leurs bourgeons plus tôt, à des moments où le gel est encore susceptible de se produire. Et donc là, ça peut être néfaste pour la plante".

En attendant le gel, nos parcs et jardins ont encore un petit air d'été indien ...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK