Climat: des étudiants réveillent Marie-Christine Marghem à Tournai

Des actions pour le climat ont eu lieu ce matin à Tournai. Une quinzaine de jeunes militants se sont donné rendez-vous à 7h15 devant le domicile de la ministre fédérale de l’Environnement, Marie-Christine Marghem.

Samuel, élève de rhéto à l’Athénée Jules Bara de Tournai, explique : « Sa voiture est partie très rapidement. On a cru qu’elle était à l’intérieur, sauf que 15 ou 20 minutes après, elle est sortie de chez elle à pied. Donc, on est tous allés devant chez elle, on s’est assis devant elle, en arc de cercle autour d’elle, et on lui a dit qu’on ne voulait pas lui parler parce que de toute façon elle savait ce qu’elle avait à faire, elle savait ce qu’on voulait. On voulait juste lui montrer qu’aujourd’hui on était là et qu’on se mobilisait pour le climat. On était chaud ».


►►► A lire aussi : Plus de 20.000 personnes ont « interpellé » les ministres du Climat via #ActForClimateJustice


Marie-Christine Marghem a réagi au micro de la RTBF : « Je pense que les jeunes ne souhaitent pas me parler, donc je ne vais pas les y obliger. Ils décident de ne pas me parler en me disant : 'Le gouvernement doit faire son travail et c’est précisément ce que nous faisons'. […] Je continue le dialogue, l’écoute et le travail. Si je leur avais parlé, je leur aurais demandé leurs inquiétudes précises, leurs propositions et je leur aurais répondu que je partage leur inquiétude. C’est pour cela que nous sommes au travail. Nous avons déjà pris certaines mesures qui ne sont pas perçues comme telles ».

Les étudiants ont ensuite attendu jusque 8h45 avant de se mettre en marche dans les rues de Tournai. Ils sont environ 350 jeunes à braver le froid. Arrivée prévue Grand Place vers midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK