Clermont-sous-Huy: PB Clermont met au point une poudre "verte" pour munitions

Clermont-sous-Huy: PB Clermont met au point une poudre "verte" pour munitions
Clermont-sous-Huy: PB Clermont met au point une poudre "verte" pour munitions - © Tous droits réservés

Même le secteur de l'armement s'intéresse au label vert. A Engis, PB Clermont a mis au point un composant pour que ses poudres soient moins toxiques. Ce gros fabricant de poudre noire propulsive pour petits et moyens calibres a déposé 5 brevets. A Clermont-sous-Huy, il emploie 130 personnes. Il vend des barils de poudre à des fabricants de munitions dans toute l'Europe avec un chiffre d'affaires de plus de 25 millions d'euros, en hausse depuis 10 ans. Dans cette entreprise plus que séculaire, la formule de fabrication de la poudre n'a pratiquement pas changé depuis le début de 20e siècle. Mais après 7 ans de recherche, la Poudrerie Belge vient de mettre au point une nouvelle poudre qualifiée de "verte".

Une révolution dans le secteur de fabrication de la poudre

Le défi pour Alain Dejeaifre, docteur en chimie chez PB Clermont, c'était de changer ce qu'on appelle le stabilisant de la poudre: "lors de la fabrication de la poudre, on ajoute un stabilisant pour augmenter sa durée de vie et éviter des accidents d'échauffement ou d'inflamation de la poudre. Toutes les munitions utilisées lors de la première et de la deuxième guerre mondiale utilisaient déjà ce stabilisant qui s'est révélé toxique et même cancérigène. Notre but, avec cette génération de poudre plus verte, était de remplacer ce stabilisant par un composant neutre qui en plus, sécurise davantage la poudre."

Une poudre moins toxique pour ceux qui la manipulent 

On peut s'étonner du paradoxe qu'il y a à créer une balle mortelle avec un composant non toxique. L'intérêt, en fait, c'est de protéger ceux qui manipulent cette poudre comme les ouvriers de chez PB Clermont mais aussi les clients fabricants de munitions et certains utilisateurs passionnés "comme par exemple, les chasseurs qui remplissent eux-mêmes leur munitions." Et puis il y a l'argument de vente: "pour la plupart de nos clients, c'est un atout marketing qu'ils mettront en avant . Ils veulent être les premiers à proposer un produit vert." Il faudra maintenant tester pendant deux ans la fiabilité de cette poudre "plus verte".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK