CityMall Verviers: l'auditeur du Conseil d'Etat recommande la suspension du permis

Chaque partie va s'y préparer activement. Que ce soit CityMall, la Région wallonne puisque c'est le permis délivré par le ministre Henry qui est menacé, ou encore la Ville. "Cet avis va être analysé par le conseil de la Ville" explique Marc Elsen, bourgmestre. "Des plaidoiries sont prévues le 30 avril, ce qui laisse un espace temps qu'il va falloir utiliser au meilleur escient (...) Je pense que la Ville peut effectivement avoir un certain nombre d'arguments pour plaider sa cause. Et sa cause est très simple. C'est que dans l'état actuel des choses, nous sommes tout doucement arrivés au bout du bout. Même si le dossier n'est pas l'idéal parfait tel que nous l'aurions voulu, je pense qu'on pourra difficilement aller plus loin en fonction des engagements des uns et des autres". Pour Marc Elsen, ce projet est vital pour l'avenir de Verviers, et "il faut se remobiliser autour d'arguments positifs plutôt que de continuer à regretter et à redire ses regrets" conclut le bourgmestre.

De son côté, l'échevin libéral Freddy Breuer garde confiance et espoir dans le projet. Murielle Targnion, pour le PS dans l'opposition, rappelle que CityMall doit générer environ 1000 emplois. "Son abandon, ce serait", dit-elle, "la mort économique et sociale de Verviers". Quant au promoteur Patrick Huon, il reste confiant et estime que cet avis de l'auditeur du Conseil d’État n'est pas catastrophique.

Quant aux trois opposants au projet qui ont intenté l'action, eux aussi vont se préparer à cette audience en étudiant en profondeur l'avis de l'auditeur du Conseil d’État, tout en se réjouissant de la tournure pris par celui-ci, et en prévenant qu'ils n'ont pas l'intention de retirer leur recours.

Rappelons qu'il ne s'agit ici que d'un avis, mais qu'il est généralement suivi par le Conseil d’État. Celui-ci rendra sa décision dans quelques semaines.  

 

 

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK