CityMall à Verviers: les forces vives économiques et syndicales soutiennent le projet

Le centre commercial CityMall, s'il est construit, créera 900 emplois. C'est autour de cet argument que s'étaient réunis la FGTB et la CGSLB côté travailleurs, l'UCM et la Chambre de Commerce côté commerçants et patrons: "S'opposer à un projet de cette envergure pour une ville comme Verviers -on parle de 230 millions d'euros d'investissements-, c'est de la non-assistance à ville en danger" explique Alexandre Grosjean, pour la CCI.

"Perdre le projet CityMall, c'est perdre un millier d'emplois à Verviers" poursuit Christian Bougard, pour le syndicat libéral. "Alors les personnes qui aujourd'hui introduisent un recours doivent bien réfléchir à l'impact social des gestes qu'elles posent".

Tous se sont dit excédés par l'opposition systématique de Vesdre Avenir au projet. Ils demandent à l'association de Riverains de retirer ses recours au Conseil d’État. Côté Vesdre Avenir, la réponse est non. Malgré les récentes discussions avec le promoteur, Magali Légipont n'apprécie pas la dernière version du centre commercial: "Il est trop près, il est trop haut, il est monolithique, et ça va être un bâtiment où le commerce va vivre en autarcie (...). La place du village, elle est commune à tout le monde, et pas dans un espace privé".

Notons que la CSC a préféré rester en retrait et ne pas prendre position dans ce qu'elle considère comme un dossier de politique communale.

 

F. Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK