Cinquième visite à Huy du Dalaï-Lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains

Cinquième visite du Dalaï-Lama à Huy le 24 mai
Cinquième visite du Dalaï-Lama à Huy le 24 mai - © Belga

Le Dalaï-Lama sera en visite à Huy le 24 mai dans la cadre des fêtes septennales. Ce sera la cinquième fois que le chef spirituel du peuple tibétain se rendra à Huy. Le prix Nobel de la paix s'est déjà arrêté dans la cité du Bassinia en 1990, 1994, 1999 et en 2006.

Le Dalaï-Lama aurait dû revenir à Huy en novembre 2008 mais sa visite avait finalement été annulée pour des raisons diplomatiques. Une annulation qui avait créé la polémique, certains accusant le gouvernement belge d'avoir cédé aux pressions chinoises. Car le prix Nobel de la paix reste, aux yeux de Pékin, un "dangereux séparatiste", régulièrement accusé de vouloir l'indépendance du Tibet. Son pays a en effet été annexé par la Chine de Mao, en 1949, une annexion reconnue ensuite par la communauté internationale alors que le Dalaï-Lama prenait la route de l'exil vers l'Inde où plus de 120 000 compatriotes le rejoindront au fil du temps.

Depuis, les autorités chinoises s'efforcent de réduire l'audience de Tenzin Gyatso, menaçant systématiquement les Etats dans lesquels il se rend de mesures de rétorsion.

Une visite longuement négociée, à vocation spirituelle

Sa visite du 24 mai était négociée depuis un an et demi. Elle se déroulera donc dans le cadre des festivités entourant les septennales mais aussi dans le cadre du trentième anniversaire de l'institut tibétain Yeunten Ling. Le jeudi 24 mai 2012, le Dalaï-Lama visitera pour la cinquième fois l'Institut Yeunten Ling. A 13 h 30, il bénira le temple et la statue de Bouddha. Après la partie cérémonielle, il donnera une conférence sur le thème de "L'amour bienveillant". Le Dalaï-Lama sera ensuite érigé au rang de citoyen d'honneur de la ville de Huy. "C'est exceptionnel d'accueillir le Dalaï-Lama à Huy pour la cinquième fois. En principe, il ne se rend qu'une seule fois au même endroit", s'est réjoui le bourgmestre de Huy, Alexis Housiaux. Lors de la visite, la sécurité sera renforcée. Entre 5000 et 7000 personnes sont attendues sur le site du temple tibétain.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK