Cinq questions à Vincent Coulon, tête de liste du parti UNIS POUR QUIEVRAIN à Quiévrain

Vincent Coulon, tête de liste du parti UNIS POUR QUIEVRAIN à Quiévrain
Vincent Coulon, tête de liste du parti UNIS POUR QUIEVRAIN à Quiévrain - © Unis pour Quiévrain

1) La répartition des forces de police de la ZP des Hauts Pays continue à faire grincer des dents à Quiévrain. Que mettre en place pour renforcer la sécurité de cette commune frontalière ?

Vincent Coulon (Unis pour Quiévrain)  "La réforme de police date de 18 ans. Une évidence s impose : Il faut réformer la réforme ! Le cadre actuel : 75 dont en réalité, 50 effectifs . L'objectif à négocier :100 agents. Pourquoi : -1 zone très étendue -1 zone à caractère rural et urbain -plus de 50 km de frontière à contrôler Cet objectif 100 serait il suffisant ? Oui si 1 meilleure collaboration existe -avec les zones voisines la nuit et les weekend -avec les forces de police française qui n'est actuellement que ponctuelle et médiatique -avec les administrations comme la douane dont une présence quasi permanente est nécessaire aux frontières Cet objectif 100 est il réaliste ? Oui si les caractères spécifiques de la zone ( rurale et urbaine , dimension et faible population ) sont intégrés dans les critères de la dotation fédérale pour ne pas étrangler les finances communales".

2) La grand rue de Quiévrain reste presque impraticable aux heures de pointe. Comment améliorer la mobilité ?

V.C. "Grand rue impraticable C'est vrai trop souvent alors que le commerce y est moribond sauf l'attrait de la grande surface Les raisons : - voie de transit vers Honnelles , la France ou Mons . - 1 important réseau scolaire la longe Solution : Reprendre les projets de contournement -venant de Honnelles : Audregnies Carochette rue de Mons -vers ou de France dans le prolongement de l axiale boraine: rue de Mons chaussée Brunehault Ragoda Séminaire vers l'autoroute A2 Avantages ; Favoriser - le redeploiement d un commerce du centre ville attractif et diversifié -le développement du zoning par un accès facile venant notamment de France".

3) Comment attirer de nouveaux habitants dans la commune ? (-2% de population depuis 1990) ?

V.C.  "Nouveaux habitants Tout est complémentaire ! Une commune sécurisée. Une commune où le commerce sera à nouveau encouragé et favorisé Une commune plus facilement accessible La création d'emplois notamment dans le zoning comme nous l'envisageons concrètement Le maintien , le soutien et le développement d'activités sportives , festives et culturelles..... sont autant d'éléments qui seront de nature demain à attirer 1 nouvelle population active vers l'entité et de créer une réelle promotion du logement et de l'immobilier .

PREMIÈRE MESURE Rapidement après le 1er décembre, notre mouvement prendra une mesure double . Interne . Nous solliciterons 1 audit non pas de critiques ou de méfiance. Mais un audit positif qui nous permettra pour les 6 ans de la mandature de voir objectivement ce qu'il sera possible de faire sans accroître la fiscalité communale et pour la diminuer progressivement d'une part et d'autre part pour rétablir en matière financière une indépendance communale . Externe. Nous réunirons rapidement toutes les forces vives de la Commune ( associations sportives, culturelles et sociales , les milieux scolaires, les clergés les mouvements de jeunesse , la maison des jeunes .. .......etc) pour les écouter sur leurs besoins et projets et, discuter avec elles du calendrier des priorités dans l'intérêt de l'ensemble de la population de l'entité. Écouter, dialoguer et prévoir seront donc nos premiers engagements !

4) Les magasins de tabac, les salles de jeux près de la frontière : un "mal nécessaire" ?

V.C.  "La liberté du commerce est un principe constitutionnel ! La situation est donc acquise. En ce qui concerne les salles de jeux , le compte est bon ! Plus aucune ne pourra être ouverte en application des législations belge et européenne sur les jeux et accises. Nous veillerons au respect scrupuleux de ces législations. Nous entamerons par contre un dialogue permanent avec leurs dirigeants pour -garantir un meilleur contrôle de leurs activités, de leurs fréquentations et de leurs horaires et éviter ainsi les risques de débordements et d'addictions. -favoriser de leur part , ce qui devrait être 1 réalité, une sponsorisation effective des activités sportives, culturelles et associatives. A propos des commerces de tabacs sur la création desquelles la Commune n'a aucune autorité, nous veillerons à intensifier davantage leurs contrôles croisés par les administrations fiscales,sociales et les services de Police Nous poursuivrons la politique engagée de contrôle des heures d'ouverture et de fermeture. Ce commerce typique des zones frontalières continuera à se développer démesurément tant que l'Europe n'aura pas uniformisé les niveaux des prix et accises. On peut le regretter mais c'est 1 fait qui s'impose ! L'objectif sera de veiller au développement à leurs côtés d'un commerce de proximité qui complétera les secteurs Horeca et de la confiserie (pralines ) qui sont une des forces attractives de Quievrain . Le commerce appelle le commerce et son développement attire chacun des secteurs vers le haut . Plutôt que nous plaindre et critiquer, nous voulons et mettrons toute notre énergie pour que Quievrain redevienne un des phares commerciaux de la région".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK