Cinq questions à Laurent Courtois, tête de liste du parti ECOLO à Silly

Laurent Courtois, tête de liste du parti ECOLO à Silly
Laurent Courtois, tête de liste du parti ECOLO à Silly - © Ecolo

1) Est-ce qu’une commune rurale comme Silly a raison d’investir autant dans la culture ? 

Laurent Courtois (Silly) "Oui pour éviter à Silly de devenir une cité dortoir. Ecolo a toujours défendu la culture au sens large qui permet de soutenir le tissu associatif, d’être transgénérationnel, de développer les talents créatifs et d’intégrer les nouveaux habitants. Tout cela à un prix abordable".

2) Commune slow-food, on entend souvent " qu’il fait bon vivre à Silly " et que " la cordialité reste de mise entre partis. " Quelle est, pour vous, la plus belle réussite de cette mandature ?

L.C.  "C’est vrai. Incarner une opposition positive y contribue beaucoup. L’exemple de l’ouverture d’un chemin alternatif vers la gare est une petite réussite.  Après nous avoir ri au nez dans un premier temps, le projet a ensuite été reconnu comme digne d’intérêt. Reste cependant à le terminer".

3) Enghien a décidé de faire de toute la ville une Zone bleue pénalisant du même coup des centaines de navetteurs venant de Silly. Quelle serait votre alternative, en sachant qu'il y a une gare à Silly et que son parking vient d'être étendu de plusieurs centaines de places ?

L.C.  "Enghien a proposé des solutions à Silly avant d’en arriver là. Plusieurs pistes existent : rouvrir l’une ou l’autre gare intermédiaire, que la SNCB augmente l’offre parking à Enghien, gratuité des parkings à Silly…".

4) On parle beaucoup de transparence et de bonne conduite en politique. Silly est-elle une commune qui donne l’exemple ?

L.C.  "Peut mieux faire".

5) Quelle est la première mesure que vous prendriez lors de la prochaine mandature communale ?

L.C.  "Etablir un plan de mobilité globale avec une réflexion poussée du plateau de la gare sur le thème de la mise en réseau de tous les moyens de déplacement et de la sécurité du site".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK