Cinq questions à Jean-Pierre Bourdeaud'Huy, tête de liste MR à Mont-de-l'Enclus

Jean-Pierre Bourdeaud'Huy, tête de liste MR à Mont-de-l'Enclus
Jean-Pierre Bourdeaud'Huy, tête de liste MR à Mont-de-l'Enclus - © MR

1/ Faut-il plus de logements sociaux dans la commune de Mont-de-l’Enclus ?

Jean-Pierre Bourdeaud'Huy (MR) : "Le groupe MR est d’avis qu’il faut promouvoir la création de logements sociaux au Mont de l’Enclus. En collaboration avec la société locale de logement " Les Heures Claires ", nous avons créé 17 logements actuellement occupés. Des permis d’urbanisme viennent d’être dernièrement délivrés pour la construction de 2 maisons de transit ainsi que 5 nouveaux logements. Toutefois, nous ne sommes pas en ligne avec la région wallonne sur le mode d’attribution de ces logements. En effet, l’expérience nous montre qu’il y a une demande sur notre territoire mais malheureusement, le système d’attribution actuellement en place défavorise nos habitants par rapport à ceux des communes avoisinantes.

C’est la raison pour laquelle, nous allons dans le futur créer nos propres logements sans passer par une société locale de logement. Ainsi, notamment  dans le cadre de l’opération de développement rural, nous envisageons la création de logements pour jeunes couples et personnes âgées ; ils seront exclusivement réservés à nos habitants.  Des partenariats public/ privé pourront également être envisagés."

2/ Quels sont vos projets pour renforcer l’attractivité touristique de la commune ?

J-P B. : "Le Mont de l’Enclus est une commune réputée pour ses beaux paysages et ses belles randonnées pédestres et cyclistes. Le bois communal, la maison des randonneurs, les établissements horeca, l’aérodrome et le Ravel constituent sans aucun doute des atouts touristiques supplémentaires.

Des subsides ont été récemment obtenus auprès de la Région wallonne pour l’aménagement de la placette de la Maison des randonneurs (97.000 €) ainsi que pour la revalorisation de l’Enclus du Haut (300.000€). Ainsi, des bancs, des tables de pique-nique et une aire de jeux pour les enfants seront aménagés et des nouveaux sentiers pédestres reliant la maison des randonneurs à la Tour verront le jour. Dans une seconde phase, nous allons renforcer l’attractivité touristique en créant dans notre bois communal différentes pistes de descente VTT ainsi que des parcours accrobranches ; le projet est estimé à +/- 600.000€ et le site de la Tour devra y jouer un rôle central.

Parallèlement à ces projets, nous envisageons la réouverture de quelques sentiers communaux qui présentent un atout touristique certain pour notre belle région. "     

3/ Comment voyez-vous le développement économique de votre commune ?

J-P B. : "Le Mont de l’Enclus est avant tout une commune touristique avec un cadre de vie exceptionnel.

Par conséquent, nous devons privilégier ses aspects avant de penser à un futur développement économique de notre entité.

Récemment, notre groupe s’est prononcé contre la création d’une zone industrielle sur le territoire de la commune d’Orroir étant donné les nuisances importantes en terme de bruit, de trafic poids lourds et d’environnement que pourrait engendrer l’exploitation d’un tel site.

Par contre, notre souhait est de permettre aux indépendants et petites PME de venir s’installer sur notre commune à la condition exclusive qu’ils ne mettent pas en péril notre qualité de vie.

Ainsi, nous envisageons dans le cadre de l’opération Développement Rural la création d’un bâtiment Multi-Services qui accueillera un espace crèche mis à la disposition de nos puéricultrices locales ainsi qu’une salle mise à disposition de nos artisans locaux pour la vente de leurs produits."      

4/ Comment préserver " l’identité wallonne " de Mont-de-l’Enclus, commune où près de 50% de la population est flamande ?

J-P B. : "Notre commune recense de plus en plus de résidents néerlandophones et nous ne pouvons en aucun cas le nier.

Notre groupe part du principe que l’on ne peut en aucun cas lutter efficacement contre ce phénomène et qu’il faut dès à présent tout mettre en œuvre pour les intégrer au mieux dans notre commune et sa vie associative.

Les festivités telles que fête des voisins, la célébration des nouveaux nés et anniversaires de mariages soutenues depuis de nombreuses années par notre commune devront être davantage valorisées car elles permettent non seulement aux habitants de se rencontrer mais surtout, elles créent des liens d’amitiés.

Des cours de langue en français et néerlandais devront être organisés pour permettre une meilleure communication et entente entre les habitants.

De plus, de nombreux candidats néerlandophones et bilingues ont été choisis sur notre liste pour défendre et représenter au mieux les intérêts de nos amis flamands, tout en partant du principe que le Mont de l’Enclus est une commune francophone et devra le rester dans le futur."

5/ Quelle est la mesure phare que vous comptez mettre en œuvre ?

J-P B. : "Depuis de nombreuses années, notre commune est confrontée à des problèmes récurrents de sécurité. En effet, les habitants se plaignent à juste raison de la vitesse excessive de certains conducteurs sur nos voieries et du sentiment d’insécurité suite à des vols ou tentatives.

Alors que la commune a énormément investi en terme de sécurité routière en remettant à jour dans nos 4 villages le schéma directeur en terme de limitation de vitesses, en plaçant des  d’évitements et des radars préventifs, force est de constater que malheureusement ces mesures sont insuffisantes.

C’est la raison pour laquelle,  nous placerons prochainement dans les 4 villages des poteaux radars fixes qui demain sanctionneront financièrement les conducteurs imprudents.

Pour ce qui est des vols, bien que nous soyons la commune la moins touchée de la zone du Val de l’Escaut, nous mettrons en place des PLP (partenariat local de police)  et des comités de riverains verront le jour dans les divers villages pour prévenir les voleurs que les voisins veillent et qu’ils ne sont pas les bienvenus.

En conclusion, la sécurité reste un des enjeux essentiels de notre programme."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK