Cinoco-Palais du Vin vient d'emménager à Nivelles-Nord: "On est passés du 19e au 21e siècle"

La silhouette du nouveau bâtiment évoque une bouteille de vin couchée
2 images
La silhouette du nouveau bâtiment évoque une bouteille de vin couchée - © S. Vandreck

"Cela fait quinze ans que j’ai repris l’entreprise familiale et cela fait quatorze ans et neuf mois que je me suis dit qu’il ne fallait pas rester dans notre ancien bâtiment. Cela n’avait pas de sens d’avoir un entrepôt à 1500 mètres de la Grand-Place de Bruxelles", lance Gilles Nolet. Son entreprise, Cinoco-Le Palais du Vin, est le plus grand importateur de vins et spiritueux du pays et occupait jusqu’il y a peu des entrepôts situés à Molenbeek. Il y a un an et demi, il annonçait avoir jeté son dévolu sur le zoning de Nivelles-Nord pour une nouvelle implantation début 2020. Et nous y sommes : la cinquantaine de collaborateurs de la société, ainsi que plus d’un million de bouteilles, viennent d’intégrer début février un bâtiment flambant neuf. Pour le clin d’œil, l’architecte a habillé sa façade d’une silhouette en acier corten évoquant une bouteille de vin couchée.

Un bâtiment plus fonctionnel

Les raisons du déménagement sont multiples. Le bâtiment historique, une ancienne brasserie rachetée par le père de Gille Nolet, convenait encore très bien pour la conservation des vins mais n’était plus adapté à l’activité actuelle de l’entreprise. "Les semi-remorques rentraient encore dans le hall pour décharger. Aujourd’hui, ce n’est plus imaginable", constate le patron. Semi-enterré pour une température et un taux d’humidité constant, le nouvel entrepôt a été "construit en fonction de nos besoins mais aussi des normes les plus modernes, tant au niveau de sa disposition que des technologies". La fonctionnalité se retrouve aussi dans la disposition des bureaux, désormais plus rapprochés : "On tourne autour d’un point central, pour créer la communication entre les équipes. C’était un des objectifs stratégiques. Le bâtiment qu’on utilisait, avec ses escaliers et ses longs couloirs, n’était plus adapté", poursuit-il.

Diminuer l’empreinte carbone

L’importateur de vins souhaitait aussi rendre son activité plus durable. Le bâtiment a été construit avec une attention particulière réservée à l’isolation thermique. Il dispose également de panneaux voltaïques et d’un système de pompe à chaleur. "Nous allons être carbone free au niveau de notre installation de chauffage et nous avons poussé encore un peu plus loin en installant un bassin d’orage et des citernes et en raccordant tous nos sanitaires à l’eau de pluie", se félicite Gilles Nolet. Restait à résoudre la question épineuse du transport : le vin est généralement livré par camion, ce qui génère d’importantes émissions de carbone. Et quitter Bruxelles permet à l’entreprise de limiter celles-ci : "On le savait sur papier, mais on se rend compte que l’accessibilité est ici idéale. Là où nous nous trouvions, à Molenbeek, les camions mettaient facilement 20 à 25 minutes pour parcourir les trois derniers kilomètres. Ici, nous sommes à moins de deux minutes de la sortie d’autoroute, ce qui va nous permettre de diminuer significativement notre bilan carbone".

On n'a pas choisi d'aller n'importe où

Même si une partie du personnel a, elle, dû abandonner les transports en commun et revenir à la voiture pour se rendre au travail ? "On n’a pas non plus choisi d’aller n’importe où. Nous nous sommes concentrés sur un quart sud ouest de Bruxelles, pour rester proches la zone où habite le personnel, répond le chef d’entreprise. Le covoiturage peut être une solution. Il y a plus de 1600 personnes qui travaillent dans ce parc d’entreprises. Nous allons essayer de nous mettre en contact". Il applaudit également les facilités qu'il a trouvées en Wallonie pour développer son projet. Aucune création d’emploi n’est cela dit à l’ordre du jour pour l’instant, mais Gilles Nolet rassure : "Avec cet outil nous espérons effectivement grandir. Notre premier engagement est de maintenir l’emploi. Tout dépendra évidemment de la conjoncture économique et du développement économique, qui permettra d’engager du personnel". L’entreprise mise notamment sur son nouveau bâtiment pour développer les événements autour du vin et de sa dégustation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK