Ciney: une gardienne d'enfants accusée de maltraitance

Photo prétexte
Photo prétexte - © Flickr -mediathequequimperle

Le tribunal correctionnel de Dinant a entamé mercredi le procès d'une ancienne accueillante et surveillante d'enfants conventionnée par le service des Arsouilles de Ciney. Elle est accusée de plusieurs faits de coups et blessures sur de très jeunes enfants entre septembre 2006 et février 2008, à Ciney.

La prévenue, conventionnée par les Arsouilles et agréée par l'ONE, accueillait et gardait des enfants à son domicile.

Au total, huit enfants nés entre 2005 et 2007 auraient subi des maltraitances de la gardienne. Trois de ces huit enfants avaient fait des malaises qui avaient nécessité l'intervention d'urgence des services de secours. L'un n'avait pas survécu tandis que les deux autres ont gardé de lourdes séquelles. L'ex-accueillante est soupçonnée de les avoir violemment secoués. Les autres enfants ont, eux, été victimes de fractures, de bleus ou de pétéchies au visages qui sont, selon un médecin présent lors de l'audience, de petites taches rouges causées par suffocation.

Trois médecins, qui ont examiné les différents enfants au moment des faits, ont été entendus lors de l'audience. Ils ont indiqué que les lésions physiques ou cérébrales subies par les enfants étaient les conséquences immédiates d'un traumatisme. La prévenue a quant à elle nié toutes les préventions qui lui sont reprochées et n'a pu donner d'explication concernant les malaises et autres blessures.

Les plaidoiries et le réquisitoire du parquet sont prévus le 20 février.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK