Cimetière d'Ixelles : arnaque aux tickets de stationnement

Au cimetière d'Ixelles, les tickets de stationnement sont erronés
4 images
Au cimetière d'Ixelles, les tickets de stationnement sont erronés - © Tous droits réservés

Certains horodateurs du cimetière d'Ixelles dysfonctionnent depuis au moins trois semaines. Avec une pièce de 2 €, un automobiliste devrait avoir nonante minutes de stationnement. Mais lorsque le ticket est imprimé, il n'a droit qu'à une heure. Des usagers demandent le remboursement de leurs PV.

L'avenue des saisons à Ixelles est remplie de voitures à l'heure du déjeuner. Xavier Halebrouk vient de se garer et se dirige vers un horodateur. Il souhaite rester une heure au restaurant et met donc une pièce d'un euro dans la machine. Mais l'écran n'indique pas 60 minutes de stationnement. "Je n'ai le droit qu'à 40 minutes. Ce n'est pas correct !", s'exclame Xavier.

Il n'est pas le seul usager à se questionner sur les horodateurs du cimetière d'Ixelles. Thierry Delaporte vient toutes les semaines dans le quartier pour jouer au baby-foot. Il a découvert le fonctionnement bizarre des horodateurs le mois dernier. "Chaque semaine, je teste un nouvel horodateur et à chaque fois, j'ai moins de minutes de stationnement que ce qu'il y a marqué sur la machine."

"Les PV doivent être remboursés !"

Le dysfonctionnement des horodateurs a coûté un PV de 25 € à Thierry Delaporte, "pour quatre minutes de retard". Il demande à ce que les PV du quartier soient remboursés.

La commune d'Ixelles n'était pas au courant avant la semaine dernière. "Je ne peux pas donner d'explication technique à ce dysfonctionnement, indique Caroline Désir, échevine PS en charge de la mobilité, nous avons transmis l'information la société Streeteo qui gère le stationnement à Ixelles." L'entreprise dit connaître la situation mais n'a pas encore agi. Reste à savoir si les véritables tarifs sur les horodateurs du cimetière d'Ixelles seront rétablis après l'été. Le stationnement autour du cimetière d'Ixelles sera gratuit pendant deux heures jusqu'en août, une mesure "pour soutenir les commerçants" selon la commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK