CHU de Liège: le chantier du futur Centre Intégré d'Oncologie est lancé

Dès janvier 2018, le CIO regroupera l'ensemble des laboratoires d'analyses médicales qui étaient jusqu'ici disséminés aux 4 coins de l'hôpital universitaire.
Dès janvier 2018, le CIO regroupera l'ensemble des laboratoires d'analyses médicales qui étaient jusqu'ici disséminés aux 4 coins de l'hôpital universitaire. - © DR

Améliorer la qualité des soins et la prise en charge des patients atteints de cancer, c'est l'objectif du futur Centre Intégré d'Oncologie du CHU de Liège, le seul du genre en Wallonie. Le chantier de construction a été lancé ce mardi au Sart Tilman. Dès janvier 2018, il regroupera l'ensemble des laboratoires d'analyses médicales qui étaient jusqu'ici disséminés aux 4 coins de l'hôpital universitaire.

Le professeur Georges Fillet est chef de projet du Centre Intégré d'Oncologie: "Les compétences, elles existent, ça ne fait pas l'ombre d'un doute, mais elles sont dispersées aux quatre coins de l'hôpital. Il est donc relativement difficile de se coordonner. Et pour le malade, ce n'est pas toujours extrêmement pratique. Son trajet à l'intérieur de l'hôpital est un peu un trajet du combattant. Tandis qu'en rassemblant tout, à la fois les examens spécialisés et les différents spécialistes sur les mêmes plateaux, on peut réaliser de véritables consultations multi-disciplinaires le même jour, ce qui est évidemment beaucoup plus cohérent vis-à-vis du patient".

Pour le CHU de Liège, l'investissement est conséquent: 80 millions d'euros sur fonds propres. 5000 patients cancéreux y sont soignés en permanence. En Belgique, 65 000 cancers sont diagnostiqués chaque année.

Marc Hildesheim

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK