CHU de Liège: des patients retrouvent la vue grâce à une dent!

CHU de Liège: des patients retrouvent la vue grâce à une dent!
CHU de Liège: des patients retrouvent la vue grâce à une dent! - © Tous droits réservés

L'ostéo-odonto-kératoprothèse est une technique chirurgicale étonnante... Au service d'ophtalmologie du CHU de Liège, plusieurs patients qui souffraient de cécité ont subi l'implantation d'un morceau de dent dans l'oeil. Il s'agit d'une opération longue et délicate, entreprise lorsque la transplantation de greffons humains a échoué.

Le médecin utilise la dent du patient pour constituer une prothèse munie d'une plexiglas qui servira de lentille. Le but: permettre à la lumière d'atteindre la rétine dans le fond de l'oeil. Le docteur Bernard Duchêne est ophtalmologue au CHU de Liège: "La dent ne sert que de support à une partie optique transparente qui est insérée dans la dent. c'est comme si on mettait un petit objectif si ce n'est que cet objectif est immobile et fixé dans le bloc ostéo-dentaire."  L'objectif placé est en plastique et fait un diamètre d'environ 3 à 4 millimètres.  Pourquoi l'installer dans la dent du patient? "On s'est rendu compte que tout matériau synthétique utilisé dans l'oeil était invariablement expulsé. Le génie de Strampelli, l'inventeur de cette technique au début des années soixante, a été de concevoir une prothèse faite avec un matériau biologique: il contient également le ligament alvéolo-dentaire qui maintient la dent dans l'os." C'est ce ligament qui va empêcher aussi l'expulsion par l'oeil du morceau de dent. Les résultats de ces opérations sont étonnants pour autant que la rétine et le nerf optique soient encore fonctionnels chez le patient. Il peut retrouver alors la vision avec une restriction de son champ visuel à cause du petit diamètre de la zone optique. "Sur les 11 personnes opérées, Huit d'entre elles ont une excellente acuité visuelle. Pour les trois autres, les résultats sont moins satisfaisants." Grâce à cette technique, certaines personnes aveugles depuis des années, ont récupéré la vue.

Erik Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK