Bruxelles: Christian Lamouline choisi, sans surprise, comme secrétaire-général

Il y a deux ans déjà que le nom de Christian Lamouline est cité pour prendre la tête de l'administration régionale
Il y a deux ans déjà que le nom de Christian Lamouline est cité pour prendre la tête de l'administration régionale - © Belga

Le secrétaire d'Etat Bruno De Lille a présenté, vendredi, le nouveau secrétaire-général du ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, en clair l'administration régionale. Il s'agit, comme prévu, de Christian Lamouline, l'actuel chef de cabinet du ministre cdH Benoît Cerexhe. Il faut comprendre que la dépolitisation de la fonction publique bruxelloise n'est pas pour demain...

Il ne se trouvera personne pour parler de surprise. Il y a deux ans déjà que le nom de Christian Lamouline est cité pour prendre la tête de l'administration régionale. Il s'agit d'un accord politique entre PS et cdH : aux socialistes la direction d'Actiris, aux démocrates-humanistes les commandes du ministère de la Région. Bien sûr, les apparences sont sauves. Trois candidats ont postulé. Deux ont été jugés aptes à exercer le mandat. Et Christian Lamouline est arrivé en tête, à l'issue d'une procédure de sélection par un cabinet spécialisé et d'un examen devant un jury.

Les qualités du lauréat ne sont pas en cause. Un chef de cabinet de ministre dispose évidemment de compétences et de connaissances indéniables. Mais en terme de dépolitisation de la fonction publique, il s'agit d'un coup dans l'eau. Le secrétaire d'Etat à la fonction publique, le Groen Bruno De Lille en convient. Mais, s'excuse-t-il presque, il ne pouvait pas empêcher Christian Lamouline de postuler. Il reste à présent à Benoît Cerexhe de se dénicher un nouveau chef de cabinet.  

Philippe Carlot - Delphine Hotua
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK