Christian Collet, rapporteur d'images

- © RTBF

Il y a des métiers qui étonnent parce qu'ils ne résonnent pas à l'oreille comme ouvrier, celui qui travaille de ses mains valorisent son intelligence pratique, comme employé, le chargé de mission qui travaillera plutôt avec sa tête.

Le rapporteur d'images se promène, c'est un péripatéticien baladeur, à la recherche de sites qu'il va visiter, regarder, apprivoiser pour le saisir dans la juste lumière qui révélera ses attraits et ses charmes. Tel est Christian Collet, notre rapporteur d'images.

A 16 ans déjà ...

Il a été contaminé par un ami qui lui a prêté un appareil REFLEX, authentique des pays de l'Est. Un PRAKTIKA. Il a photographié sa petite sur marchant sur un fond flou. C'est sa première photo. Depuis lors, il n'a plus quitté son appareil. Il prend des photos au détour des vallées et des villages de la Wallonie.

Il est entré en photo comme on entre en religion, aime-t-il à expliquer, par le noir et blanc, le passage à la couleur, la découverte de la diapositive pour revenir au papier. Pour lui l'utilisation du numérique, début 2000, constitue une avancée fantastique. Il peut multiplier les prises de vues pour sortir la bonne photo, au moindre coût.

Un regard authentique

Christian Collet, rapporteur d'images, pose un regard authentique sur les beautés de nos régions. Il est perpétuellement à l'affût, il traque le bon cliché. Lui est venue ensuite l'idée de renforcer l'image par une citation... Montée d'adrénaline. Le résultat est surprenant, probant...

Il travaille à la demande, façonne vos cartes postales et calendriers. Christian Collet est un artisan respectueux de l'environnement. Il pense saison, région, raison. C'est l'âme des paysages qu'il raconte en image...

A l'issue de cette saison des cartes de vux souhaités et reçus, il nous invite à préférer les cartes postales de circonstances, bucoliques et nature. Une bonne idée pour l'année qui vient et les prochains vux à exprimer. Non ?

Motus et bouche cousue

Pour que la carte postale se vende, nous confie-t-il, il ne faut pas trop en dire sur le lieu géographique photographié ... A Namur, on lui dira : « Non, ce paysage pris à Bure, n'intéressera pas mes clients namurois... » A Arlon, on lui dire : « Non, c'est trop loin d'ici ». Donc, motus et bouche cousue... Les photos de Christian Collet tendent à l'universel.

N'hésitez pas à vous perdre dans ses photos en suivant ce lien :
www.vitrinexpo.be/index.php?page=2 -

Christian Collet sera votre guide-ès paysage. Pour le joindre, 0474 97 50 50. Vous pouvez aussi le joindre par e-mail : laphoto-postale@skynet.be

 

Jean-Pierre Pirson

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK