Chimay : investir ensemble dans l'énergie verte

Si une éolienne de grande dimension est bien trop chère pour vous, si votre maison n’est pas bien orientée pour accueillir des panneaux à l'énergie solaire, ces investissements-là ne vous seront possibles qu'en association avec d'autres particuliers. Michel Poucet est échevin d'une commune de la Botte du Hainaut. Mais il est aussi un citoyen désireux d'investir dans l'énergie verte. C’est pour ça qu’il a décidé de mettre sur pied une coopérative régionale située dans le triangle Chimay-Beaumont-Philippeville. Tout particulier pourra y acquérir une ou des parts à 250 euros l'unité. Il deviendra alors membre de la coopérative avec participation aux retours sur investissements et accès aux décisions.

Pour pouvoir commencer ses activités, il faudra à la coopérative un capital de départ de 6 000 euros. Chaque candidat actionnaire peut y participer en acquérant de une à 50 parts maximum comme la loi l’y autorise.

Reste donc, pour Michel Poucet et ses partisans, à mobiliser, dans les semaines qui viennent, les personnes qui croient à l'énergie propre et qui ont foi dans une coopérative nouvelle.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK