Chertal: Arcelor Mittal va relancer le laminoir à chaud

RTBF
RTBF - © RTBF

Arcelor Mittal l'a annoncé lundi soir aux représentants des membres de son personnel à Liège: le groupe sidérurgique va redémarrer le laminoir à chaud de Chertal au mois de novembre.

En mai dernier, la phase à chaud avait été temporairement mise à l'arrêt et les usines liégeoises étaient alimentées par d'autres sites européens du groupe, dont Dunkerque principalement, avec bien souvent des retards d'approvisionnement.

Si la conjoncture économique ne permet pas encore d'envisager le redémarrage des hauts fourneaux, la nouvelle est quand même de bon augure pour les syndicats comme le précise Jordan Atanazov de la CSC.

"Ca remet à l'emploi les travailleurs qui étaient en chômage économique et donc on évite par là, dans un premier temps, le chômage économique des travailleurs, mais surtout, également, on revient à un processus industriel de plus en plus complet. De plus en plus on retourne, petit à petit, vers une sidérurgie intégrée. Et ça c'est l'aspect le plus productif."

Pour l'instant, la production des hauts fourneaux reste temporairement suspendue mais on peut espérer qu'elle reprenne

"On peut espérer, effectivement. Donc ici, on assiste à un redémarrage du TLB (Train à Large Bande) avec un approvisionnement extérieur. Cela permettra de consolider l'activité du froid, vu les problèmes d'approvisionnement. Et pour nous, en tout cas, l'étape suivante, effectivement, devrait être (certainement pas à court terme)  de tout façon le redémarrage des hauts fourneaux."

 

(M.S. avec Patricia Scheffers)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK