Des caméras de surveillance pour espionner les nichoirs

Intégrer des caméras de surveillance dans des nichoirs pour en faire de véritables nichoirs espions, c’est l’idée qu’ont eue deux Hutois.

Julien Nuttin et Vincent De Longueville ont lancé la société Cheap T’Chip en 2012 pour fabriquer et commercialiser ces nichoirs espions. Ils en ont vendu près de 200 jusqu’à présent. Leur activité est très saisonnière, principalement concentrée au printemps.

Vincent De Longueville explique : "Julien a eu l’idée de mettre des caméras dans des nichoirs. On a fait ça d’abord pour nous et puis on a créé une petite structure pour vendre des nichoirs et d’autres installations de nature à base de caméras. On a des clients qui sont vraiment variés. On a beaucoup de particuliers qui ont envie de voir ce qu’il se passe dans un nichoir. On a aussi des écoles qui montent des projets pédagogiques autour du nichoir. Et puis on a une dernière catégorie qui sont les parcs naturels ou les administrations. On fait tout sur mesure et à la commande et donc on adapte chaque nichoir en fonction des spécificités de la maison ou des envies en termes d’oiseaux. On ne fait pas les mêmes trous d’envol pour une mésange que pour un moineau ou on ne fait pas les mêmes câblages pour tous les nichoirs.".

"Les nichoirs se connectent au réseau internet.", précise Vincent De Longueville, "Ça nous permet d’avoir des images qui sont à la fois disponibles chez soi, mais aussi de faire de la détection de mouvements, par exemple, pour détecter automatiquement quand une mésange est à l’intérieur du nichoir et donc avoir une petite photo. On n’est pas obligé de rester tout le temps devant son ordinateur. Les options de connexion possibles, c’est soit un câble standard ethernet, soit on passe par le wifi, ou encore par courant porteur, typiquement s’il y a une prise dans un abri de jardin. On a beaucoup de personnes qui sont plutôt "nature" que geek. Notre objectif c’est vraiment de livrer quelque chose qui est préconfiguré, donc on reçoit un identifiant et il n’y a plus qu’à se connecter sur un site internet pour voir les vidéos. Le client, dès qu’il est connecté à internet a accès aux images, qu’il soit chez lui ou bien à l’extérieur, que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone. Donc il peut soit regarder ces images tranquillement, soit les partager avec des amis, donner ses codes d’accès ou en créer de nouveaux pour permettre à ses amis ou ses enfants de voir l’image en direct. Il est aussi possible d’incorporer directement les images du nichoir dans un site internet, par exemple, pour des communes ou des parcs naturels."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK