Chaumont-le-Neuf ne verra pas le jour

Sous la précédente législature, c'était l'un des grands projets du ministre brabançon, André Antoine. Louvain-la-Neuve étant saturé, le ministre voulait étendre le secteur sur le territoire de Chaumont-Gistoux. Le projet prévoyait une extension de l'autre côté de la Nationale 4.

Mais le successeur du cdH André Antoine, l'écolo Philippe Henry, n'en veut pas. Pour lui, les terrains sont trop éloignés des transports en commun et notamment de la future gare RER.

Dans son communiqué de mercredi, Philippe Henry déclare préférer que l'on construise davantage mais à Louvain-la-Neuve même. Il a donc définitivement enterré Chaumont-la-Neuf.

 

Colette Jaspers avec Bruno Schmitz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK