Chaumont-Gistoux: le receveur s'est-il servi ?

Son procès vient de débuter.

Les faits remontent à janvier 2009. Cette nuit là, un individu s'est introduit dans les locaux de l'administration communale de Chaumont-Gistoux. 27 000 euros ont été retirés d'un coffre fort, et un serveur informatique dans lequel se trouvait la comptabilité de la commune a également été subtilisé. Mais aucune trace d'effraction n'a été constatée sur la porte de l'administration. Le ou les voleurs devaient donc avoir la clé et le code d'entrée du bâtiment.

Alors pourquoi les soupçons vont spécifiquement vers l'ancien receveur ? Parce qu'il avait été démis de ses fonctions quelques mois auparavant. La commune de Chaumont-Gistoux parle donc de vengeance. L'homme lui nie tout en bloc. Mais ses relevés d'appels GSM attestent de sa présence sur place le soir des faits.

Le jugement de cette affaire sera rendu le 28 juin par le tribunal correctionnel de Nivelles.

Sébastien Remacle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK