Chaumont-Gistoux: le coming out politique du bourgmestre

A Chaumont-Gistoux, ce coup de tonnerre dans le paysage politique communal. Dimanche 29 mars, en vue des élections régionales du 7 juin, le MR annonçait sa liste complète pour le Brabant wallon. Et surprise Luc Decorte, bourgmestre de Chaumont-Gistoux, figure sur la liste des brabançons réformateurs. Jusque là, Luc Decorte était considéré au sein de sa commune comme proche des socialistes et siégeait comme indépendant.  Dans sa majorité communale, on retrouve des socialistes et des écolos. 

La situation politique est donc particulière aujourd'hui dans la commune: un bourgmestre candidat MR et le MR local qui est lui dans l'opposition. Philippe Mignon, échevin et ancien dissident MR vient lui aussi de s'afficher MR.  D'habitude, un groupe politique est soit dans la majorité, soit dans l'opposition.

C'est une surprise puisque dans la majorité à Chaumont-Gistoux, on retrouve des socialistes et des écolos. Luc Decorte, aujourd'hui candidat MR,  se disait lui indépendant, détaché de tout groupe politique. Au dernier conseil communal, le CdH l'a d'ailleurs interpellé en ces termes : "Combien de fois ne vous a-t-on pas entendu dire que vous étiez au-dessus de la mêlée?  Le CdH qui, à Chaumont-Gistoux, est dans l'opposition avec le MR.

Comment dès lors ne pas imaginer un remaniement des listes à l'approche des prochaines élections communales de 2012? Luc Decorte a promis qu'il resterait sur la liste ARC, celle de l'actuelle majorité et ses colistiers pour l'instant veulent y croire. Ils lui ont renouvelé leur confiance en écartant pour l'instant une quelconque sanction politique, comme une motion de méfiance par exemple.

(L.L. avec O. Leherte)

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK