Chaumont-Gistoux: la sablière veut s'étendre

La première étape vers cette extension est la modification du plan de secteur. Et l'enquête publique qui dure du 4 janvier au 17 février concerne cette modification de plan de secteur.  Le lieu-dit  "Les Turluttes" devrait être en zone d'extraction et non plus en zone agricole. Mais la commune de Chaumont-Gistoux se dit "vigilante". «L'extraction signifie qu'il va y avoir un grand trou, qu'il faudra tôt ou tard reboucher», explique Luc Mertens, l'échevin de l'aménagement du territoire à Chaumont-Gistoux.  «Donc nous, notre vigilance tourne autour de la réaffectation du lieu après l'exploitation. Nous ne voulons absolument pas qu'on en fasse une décharge, mais une zone récréative ou un zone agricole par exemple».

Autre objet d'inquiétude: la qualité de l'eau de la nappe phréatique qui parcourt le sous-sol de Chaumont-Gistoux. «Le sable est un filtre. Si on supprime le sable, peut-être qu'on supprime une partie du filtre aussi. Alors, la nappe restera-t-elle suffisante pour filtrer l'eau ou pas ? On n'en sait rien. On a fait appel à des géologues et des spécialistes pour trouver des réponses satisfaisantes».

Enfin, la commune aimerait que les camions de la sablière aient un accès direct à l'E411 et que c'en soit fini de ces traversées incessantes du centre du village. «Pour l'instant, le truckwash est dans le centre de Gistoux, et ce n'est pas sécurisant. Nous voulons donc que le truckwash déménage et que les camions puissent atteindre l'autoroute directement à partir de la sablière, en ne passant ni par Chaumont-Gistoux, ni par Walhain. L'idée n'est pas de déplacer une nuisance vers un autre endroit, mais bien d'éviter les nuisances. C'est pourquoi nous sommes en contact avec le Service Public de Wallonie pour réfléchir aux solutions les plus intéressantes».

Toutes les observations des géologues et remarques des deux communes seront transmises à la Région wallonne dans le cadre de l'enquête publique, en même temps que les avis des habitants qui auront été recueillis d'ici le 17 février.

Une réunion publique d'information aura lieu mardi prochain, 12 janvier, à l'Espace Perez à Dion Valmont.

O. Leherte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK