Chatter avec son médecin, une nouvelle tendance dans le monde médical

Au Chwapi, un chat est organisé tous les premiers dimanche du mois (illustration).
Au Chwapi, un chat est organisé tous les premiers dimanche du mois (illustration). - © Flickr – Jérôme Choain

A Tournai, au Centre hospitalier de Wallonie picarde, des patientes ont par exemple chatté avec un gynécologue. Elles ont pu poser directement en ligne des questions concernant la grossesse et l'accouchement. Deux gynécologues ont accepté de se prêter au jeu. Ce n'est pas une consultation virtuelle, cela permet aux patientes de s'exprimer sans crainte.

"L’une des patientes a par exemple expliqué qu’elle était contente car elle a pu enfin poser les questions qu’elle n’avait jusqu’ici pas osé poser à son médecin lors de la consultation, nous a répondu le docteur Ingrid Ingargiola. Le fait de ne pas être en face d’une personne permet de désinhiber, de poser toutes les questions – y compris celles qui nous gênent. Parfois aussi, on a un peu peur de la réaction du médecin, on voit qu’il y a beaucoup de monde dans la salle d’attente et on a peur de lui prendre trop de temps, le téléphone vient aussi parfois nous couper dans notre élan… Les consultations, ce n’est jamais facile. Ici, on prend son temps pour répondre."

De plus en plus d'hôpitaux organisent ces discussions en ligne sur des thèmes donnés. Le Chwapi (Centre hospitalier de Wallonie picarde) envisage d'ailleurs d'élargir la formule à d'autres services.

Ce n'est pas un gadget, explique Noëlla Barratto (responsable du service communication de l'hôpital). "Ce sont des questions auxquelles des professionnels avérés répondent. Cela permet notamment de dédramatiser certaines situations. Ici, vous aurez une approche tout à fait objective, où nous répondons à des demandes d’information générale. Mais attention ! Cela ne remplace pas une consultation ! Si problèmes médicaux il y a, on invite évidemment l’internaute à se rendre à une consultation sans tarder."

Ce chat est organisé tous les premiers dimanche du mois de 15 à 17h00, sur le site internet www.chwapi.be/maternite

Stéphanie Vandreck

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK